Crème nutritive Avène : le mi flop

Je n’arrive pas à me décider si je l’adore où si je la déteste. J’exagère peut-être, mais elle a de gros points positifs et un énooorme point négatif.

La crème, bien entamée

En général, j’utilise la crème nutritive compensatrice riche de Avène l’hiver, lorsque ma peau est en manque de lipides (vent, froid et autres réjouissances). Mais sachant que ce mois-ci je travaille dans 8° sous la clim, j’ai besoin d’une crème doudou.

Elle fait extrêmement bien son travail : elle hydrate, nourrit intensément la peau (j’avais une peau très déshydratée il y a quelques temps, mais en une petite semaine cette crème l’a remise d’aplomb) et crée un film protecteur. Malgré sa richesse, elle s’étale bien. Elle est grasse, certes (enfin, c’est une crème nutritive riche quoi) donc uniquement pour peau sèche (les peaux mixtes lui préféreront sa version "light", la crème nutritive compensatrice).

Toutefois, elle est vraiment comédogène. Pourtant, je n’ai pas de soucis particuliers avec les boutons : j’en ai un tous les 36 du mois. Mais dès que je l’applique soit en trop grosse quantité, soit matin et soir, j’ai un rebond de points noirs et quelques boutons/microkystes qui pointent le bout de leur nez.

Ponctuellement, pour refaire une santé à sa peau en berne, pourquoi pas (à condition d’alterner avec une autre crème). Mais si vous comptiez vous tourner vers celle-ci pour votre routine matin et soir, je vous conseille de prendre une plus light pour l’un des deux.

Prix : une vingtaine d’euros pour 50ml.

J’ai la peau en berne, je fais quoi ?

Ce matin, j’ai presque eu un choc en me regardant dans le miroir. Ma peau me faisait payer mes excès de junk food (c’est pas ma faute, le 280 est de retour chez MacDo alors je ne réponds plus de moi !) et mon manque de sommeil (et puis le fait que je n’ai pas mis de crème la veille, non plus…). Bref, j’ai sorti l’artillerie lourde pour sauver ma (la) face.

Les sauveurs de la peau terne et rabougrie (ce mot peut encore s’utiliser en 2012, la preuve !)

Première étape : nettoyer/réveiller

J’utilisais l’eau thermale d’Avène qui est géniale, mais une lotion hydratante conviendra parfaitement. Les peaux grasses utiliseront un nettoyant avant, moi je fais l’impasse là-dessus et ma peau s’en porte beaucoup mieux (qu’on soit claires, je me lave le soir hein !). Je masse pour faire rentrer le tout mais on peut aussi utiliser un coton (préférez les cotons réutilisables en bambou, bien plus doux).

Deuxième étape : hydrater/étinceler

(j’exagère très légèrement…).

Pour ça, j’utilise le masque réhydratant express de Galénic qui a une action géniale sur mes ridules de déshydratation (et repulpe ma peau) mais aussi sur mon teint. Après l’avoir laissé poser pendant une vingtaine de minutes, je le rince et j’ai la peau bien plus lumineuse qu’avant. Cette action n’est pas indiquée sur la boîte ou dans la notice mais j’apprécie qu’il ait une action en plus de l’hydratation !

Troisième étape : protéger/compléter

Quand j’ai la peau vraiment fatiguée, j’ajoute un sérum sous la crème hydratante (Crème sorbet caudalie ici). Après le masque, je n’en ressens pas le besoin mais si vous avez la peau vraiment terne et déshydratée, n’hésitez pas !

Cette crème peut s’appliquer sur toutes les peaux grâce à sa texture très légère (je devrais en faire la revue d’ailleurs) et depuis l’arrivée de la chaleur (ou presque, à défaut d’avoir du soleil au moins je caille moins).

Bref, avec tout ça, j’ai presque récupéré une peau sortable. Tant mieux !

Et vous, des astuces anti peau terne ?

Mon rituel démaquillage à prix mini

J’avais déjà fait un article similaire ici, mais ma routine a quelque peu changé. Bon, j’arrive presque à la fin de mes produits mais au moins, j’ai assez de recul pour pouvoir vous en parler correctement !

Adepte du layering, j’utilise 6 produits. Mais cumulés, ils font moins de 60€. Ce sont des produits plus que corrects et certains sont sûrs de se retrouver à nouveau dans ma salle de bain.

Produits spéciaux layering pour peau sèche

Première étape : l’huile démaquillante

Je suis adepte des huiles végétales. J’en ai testé d’autres (notamment Argane de Galénic) et elles me conviennent moins. Les huiles végétales s’étalent très facilement, il en faut peu et je sais que j’y trouverais moins de cochonneries que dans les huiles démaquillantes classiques.

L’huile que j’utilise est de la marque Floressance. C’est de l’huile d’amande douce pour peau délicate (le truc qui veut tout et rien dire en même temps). Si je l’ai embarqué, c’est pour son prix ridicule : 3€ et quelques. Et il se trouve qu’elle sent bon, qu’elle est agréable à étaler parce que pas trop épaisse et qu’en plus, elle démaquille correctement. J’en suis fan !

Deuxième étape : le savon

J’utilisais le pain surgras Avène, puis celui d’Aderma et j’ai finalement craqué sur ce truc vert. Pas de marque mais juste une inscription "fabrication artisanale, enrichie à l’huile d’avocat". J’aime beaucoup les savons artisanaux (mon prochain est d’ailleurs bio, au miel et au lait, j’ai tellement hâte !) et celui que j’utilise actuellement fait bien son boulot. Surtout, point TRES positif, il ne me dessèche pas la peau.

Son prix est tout petit aussi, j’ai du le payer dans les 2,5€ dans ma pharmacie. Renseignez-vous ou jetez un oeil sur internet, je pense qu’on peut facilement trouver des savons à petit prix !

Troisième étape : la lotion

Ce bidule blanc dans le flacon, c’est le reste de ma lotion Avène. Il ne reste quasiment rien (mais bon, vu la durée de vie de ce machin, j’en ai encore pour un mois d’utilisation bi-quotidienne). Elle rend ma peau douce, et enlève le reste de mascara ou autre traces de maquillage si j’ai oublié d’huiler mes yeux (j’aime pas çaaa, l’huile dans les yeux !).

Après l’avoir terminée, je passe du coté vert de la force avec une lotion bio (puis des hydrolats, j’ai hâte de tester !).

Idem que les autres produits, son prix est ridiculement bas : 8€. Franchement, j’en ai eu pour des mois entier avec ma bouteille de 200ml. Je l’ai acheté fin août et utilisé deux fois par jour depuis. C’est énorme !

Quatrième étape : le sérum

Aaah lui, il plombe mon budget ! 24€ sur le site de Ünt. Mais je ne me passe plus de mon aqua Deluge. En plus d’avoir la peau sèche, elle est aussi déshydratée (mais siii, la peau qui pèle !). Il a arrangé tout ça et malgré mon désamour à la marque aux vues des dépenses effectuées chez elle pour des produits inutilisables, je recommanderais chez eux ce sérum. JUSTE ce sérum !

Cinquième étape : le contour des yeux

La j’avoue, je triche. J’utilise de sérum Aquamarine (commandé sur Sasa.com) le soir et mon contour des yeux clinique le matin.

Pour en revenir à ce sérum, on peut l’utiliser seul (ce que je fais) ou en complément d’une crème CDY (comme un sérum quoi…). Il fait vraiment très peu de produit et malgré sa texture gel, je vois une vraie différence sur mes ridules. S’il vous intéresse, je peux en faire la revue!

Son prix n’est pas énorme pour un contour des yeux, 12€ environ si mes souvenirs sont bons.

Dernière étape : l’hydratation

Je suis restée fidèle à Avène pendant longtemps et je suis finalement allée voir ailleurs si l’herbe est plus verte (façon de parler hein, vous l’aurez compris). J’avais eu l’occasion de tester la Nutritic de La Roche Posay avec un échantillon et elle est plutôt pas mal (mais n’a pas détrôné Avène dans mon coeur).

Elle est pour peau sèche et très sèche et vu que l’ai acheté quand les températures avoisinaient celle de l’habitat de l’ours polaire, valait mieux. N’empêche qu’elle n’a pas tenu ses promesses : ma peau était HYPER sèche. Maintenant que la météo est redevenue acceptable, la crème aussi. Elle hydrate, elle est chouette, fin de l’histoire.

Son prix est cool aussi, une dizaine d’euros environ pour 40ml. Elle existe aussi en version moins riche pour peau sèche.

Trois hydratants corporels au banc d’essai

Depuis l’arrivée de l’hiver, ma peau est aussi hydratée que celle d’une momie. Ce n’est pas faute d’avoir appliquer des soins quotidiens (oui, chaque jour !!!). Pour le moment, j’en ai testé 3. Détails.

Crème lactée Argane de Galénic

Bon, une crème c’est déjà léger pour une hydratation corporelle quand on a une peau qui a besoin d’être nourrie. Mais elle est indiquée peaux très sèches donc elle devrait convenir à ma peau, me suis-je (naïvement) dit.

Commençons par les points positifs. Elle s’étale merveilleusement bien. Elle sent bon, sans que son parfum ne soit trop présent. Et… ça s’arrête là.

Points négatifs, j’en vois plusieurs. Déjà, l’hydratation… quasi nulle. Indiquée pour peaux très sèches, et je me pose encore la question pourquoi. Aucune amélioration niveau hydratation. Pour une peau normale elle convient parfaitement, mais surement pas lorsqu’on a besoin d’un vrai soin nutritif. Et sa compo… silicone en deuxième position, bof bof. Je suis franchement déçue : c’est une crème "cache-misère" qui n’apporte rien concrètement. De plus, son prix est exorbitant pour sa qualité

Prix : environ 24€ les 200ml.

Cold Cream Emulsion Corporelle de Avène

Indiquée pour les peaux particulièrement désséchées, la Cold Cream fait bien son boulot. Elle hydrate correctement et la peau et la laisse douce. Pour une peau agressée par l’hiver, je la conseille particulièrement.

Mais ENORME point négatif (qui m’empêche de l’acheter) : son odeur. Elle est vraiment insupportable pour mon odorat et me rappelle un peu l’huile de bourrache. Et l’odeur imprègne TOUT, impossible de m’habiller (et d’aller faire un bisou à chéri). Bref, impossible de l’utiliser sans une violente envie de vomir.

Prix : environ 16€ les 400ml.

Baume émollient Lipikar La Roche-Posay

Il remporte la victoire haut la main ! Ce baume apporte un confort instantané à la peau. Il hydrate sans être gras et sa texture est très agréable. Je l’utilise depuis quelques jours mais je sens déjà une amélioration. Il pénètre de suite dans la peau : on peut l’utiliser le matin sans soucis ! Son parfum est très très discret. Mon chouchou. Petit plus, le flacon pompe !

Prix : environ 20€ les 400ml.

La routine beauté des peaux sèches et sensibles

Après avoir fait un tour sur le blog de Sonia, et entendu les mérites du layering japonais de tous les cotés, j’ai décidé de m’y mettre moi aussi.

Ayant déjà tous les produits sous la main (évidemment, mon placard déborde !), pas de problème pour trouver ce qui convient à ma peau. Avant de connaitre la technique, je m’organisais un peu n’importe comment : démaquillage + crème ou démaquillage + gommage + masque + crème. Maintenant, plusieurs étapes (résumées) :

Première étape huile d’Argan pour ses propriétés hydratantes.

Démaquille et enlève les impuretés de la journée. (d’ailleurs, elle est parfaite pour les mains et les ongles, les cheveux. Un vrai investissement très rentable !)

Deuxième étape, j’utilise alternativement le pain surgras d’Avène ou la lotion nettoyante Avène qui n’est pas une lotion mais bien un gel nettoyant. Il est parfait pour les peaux sensibles, n’irrite pas (ma peau ne supportait plus rien sauf ce gel). La texture est un peu surprenante au départ et finalement très agréable (moins collante qu’un lait mais plus onctueux qu’une lotion).

Troisième étape, la lotion. La mienne est à l’eau de florale de Méliots de chez Gallénic (non, je n’ai jamais entendu parler de cette fleur !). Pas de vertus particulières pour les peaux sèches, elle fait son job de lotion et laisse une agréable fraicheur sur la peau.

Je zappe l’étape 4 (le sérum). En ce moment j’utilise le sérum hydratant avène mais ce n’est qu’un échantillon et je ne vois pas une très grande différence avec ou sans…

L’ultime étape est la crème. La mienne est de chez Avène (encore !) : Crème nutritive compensatrice riche (tout un programme !!). Elle hydrate parfaitement, surtout lors des périodes de froids comme maintenant. Par contre, elle rend la peau un peu luisante donc à réserver pour le soir.

Photo de famille

Et vous, un rituel beauté ?

Astuce pour des lèvres douces et hydratées

Avec l’arrivée du froid, mes lèvres ont tendance à se déssecher (comme tout le monde). Pour les chouchouter, j’ai mon rituel. Une fois dans la semaine, je fais un gommage des lèvres.

J’utilise d’abord Mint Julips de Lush (j’achète mes produits en Suisse, la dénomination française est La Grande Mentheuse). Il en existe plusieurs, avec des parfums différents, mais Lush a tendance à être ecoeurant et ses gommages ne font pas exception. Celui-ci sent bon la menthe, ni trop, ni trop peu.

Il est hyper facile d’utilisation et très rapide : on met quelques grains sur le doigt, on frotte (doucement !) les lèvres et elles sont débarassées des cellules mortes.

Il est indispensable d’hydrater ses lèvres après le gommage. J’en ai deux choucou : Le Lip Balm de Kiehl’s et le Cold Cream d’Avène.

Personnellement, je préfère le Cold Cream. Mais il est assez riche, et donc impossible à mettre lorsqu’on sort. Le Lip Balm est une alternative plus que satisfaisante puisqu’il ne colle pas et est invisible (mais a un goût infâme !!!).

En tout cas, mes lèvres sont vraiment douces après ça. En plus, ça prend, au pire, 2 petites minutes. Rien du tout finalement !

 

Contour des yeux hydratant, le match

Au mois de juin, j’ai eu un souci assez singulier : mes paupières ont gonflé et j’ai eu l’impression d’avoir triplé mon âge à cause des plis disgracieux qui sont apparus sous mes yeux. Allergie à un mascara Lancôme (que je n’ai pas jeté 6 mois après l’avoir ouvert, on ne m’y reprendra plus à les garder trop longtemps !) , brulure et démangeaisons, bref j’ai dégusté. Pour soulager l’irritation, la pharmacienne m’a conseillé le Soin Contour des yeux apaisants d’Avène.

Assez efficace pour apaiser les brulures, c’est évident. J’ai senti une différence dès la première application. Il est relativement décongestionnant et au lieu de paraître 60 balais, je n’en paraissais plus que 40.

En revanche, niveau hydratation, ce n’est pas le top. Je l’ai essayé en soin quotidien depuis et je n’ai pas senti de grandes différences, à raison de deux applications par jour. Il n’est pas fait pour en premier lieu, mais ma pharmacienne (toujours la même !) me l’a conseillé en soin hydratant. Il ne lisse pas les ridules de déshydratation et n’apporte pas de confort à la peau. Trop léger pour les peaux sèches, à mon avis. D’ailleurs, son petit format s’épuise relativement vite.

Pour finir avec ses points faibles, il faut quand même souligner qu’il est impossible de se maquiller après l’avoir appliquer (pas de touche éclat, ni d’anti-cernes). Il fait des petites bouloches qui se voient dès qu’on applique un produit teinté sous l’oeil. Donc pas de maquillage !

Soin apaisant contour des yeux Avène, 14€ les 10ml environ en pharmacie.

Partie pour trouver un autre contour des yeux, j’ai essayé le Hydra+ Anti-fatigue de chez Roc.

Conseillé par ma pharmacienne, une fois de plus. Septique au départ (réduit les pattes d’oie et les cernes, ce n’est pas mon souci principal !), j’en suis ravie. Je l’utilise depuis une semaine et plus de problème de peau qui pèle. Les ridules sont lissées et moins visibles. Le contour des yeux est plus hydraté.

Lors de l’application, même si le produit se présente sous forme de gel, il apporte un confort immédiat. Et un anti-cerne se pose parfaitement après son application !

Concernant les cernes, je ne peux pas tellement juger. J’en ai peu et je n’ai pas vu de réelle amélioration. Peut-être sur des cernes plus marqués, la différence serait plus flagrante.

En tout cas, j’en suis ravie. Le petit plus est son prix : 13,5€ pour 15ml. Il en nécessite très peu pour son utilisation, je suis partie pour un long moment avec mon nouvel ami.

Verdict : Moins cher, plus hydratant et de meilleur contenance, Hydra+ de Roc remporte ce combat au la main !