Ma peau a soif : Nectar de Rose Melvita

Jeu de mot du jour bonjour ! Aujourd’hui, je vous parle d’une crème que j’utilise ce mois-ci (et les mois prochains, jusqu’à ce qu’elle soit vide en fait – oui, je termine tous mes produits !), et que je teste depuis un moment. Il s’agit du Nectar de Rose Melvita.

La gamme est sorti au début de l’été et est composé de rose (sans blague) mais qui ont éclot dans les montages (pour éviter la pollution, dixit le communiqué de presse). La gamme (composée de 5 produits, mais je n’ai testé que celui dont je vous fais la revue) va de la gelée désaltérante à l’eau micellaire. Pour ma peau sèche, j’ai été très intriguée par ce nectar à la texture "silicone like". Une crème bio avec une texture proche de celle contenant des silicones (que j’aime beaucoup pour leur coté cocon) ? Je marche !

La texture est très agréable : assez épaisse (c’est une crème de nuit), elle s’applique bien et est relativement proche d’une crème contenant des silicones. Elle est très légèrement grasse mais pour une peau sèche ou normale, elle convient bien. Je l’applique le matin et au bout de quelques minutes, elle est entièrement rentrée. Pour une peau grasse, je déconseille évidemment : il faudra se tourner vers la gelée désaltérante.

Depuis que je l’utilise, ma peau respire la santé. Elle est hydratée toute la journée, ne tire pas, ne brille pas et est toute douce. Petit bémol : je pense qu’elle est plus nourrissante que véritablement hydratante. Pour moi qui applique un sérum hydratant, ce n’est pas un problème mais pour une personne utilisant uniquement la crème et cherchant à réduire les ridules, je ne suis pas convaincue qu’elle suffise.

Le packaging est adorable (rose, assez classe tout en étant girly, assez étonnant de Melvita dont les flacons sont souvent plus sobres) et le flacon pompe est une bénédiction (je HAIS les pots où je trempe mes doigts sales).

L’odeur est assez forte, même si elle s’estompe rapidement (une fois sur la peau, on ne sent quasiment plus rien). Evidemment, si vous êtes allergiques ou réfractaires à l’odeur de la rose, passez votre chemin. M’enfin dans ce cas, l’idée d’acheter une gamme à la rose parait très légèrement farfelue…

Son prix est raisonnable pour une crème de cette qualité : une vingtaine d’euros pour 40ml. Sachant que c’est bio, il vous en faut très peu (attention justement à ne pas en prendre de trop sous peine de vous tartiner !), elle tient très longtemps !

Bref, si vous êtes à la recherche d’une crème hydratante et nourrissante, assez cocon et bio, je ne peux que vous conseiller celle-ci !

Jeter ? Et puis quoi encore ! (Partie 1 : les soins)

On a toute des produits qu’on a acheté, sur un coup de tête ou non, et qui ne conviennent finalement pas. Trop agressif, trop nourrissant, bref complètement inadaptés. Mais qu’allons nous donc en faire ? – nous interrogeons nous.

J’ai confronté 3 produits à une utilisation autre de celle à quoi ils étaient recommandés. Devinez quoi ? Ils sont géniaux en étant détournés !

Trois produits recyclables

Le masque trop nourrissant pour visage = crème pour les pieds

Rappelez-vous, je vous faisais une revue sur ce masque il y a quelques temps. Seulement après une utilisation intensive, ma peau avait retrouvé forme humaine (et ne pelait donc plus, amen). Le problème, c’est qu’il est bien trop riche pour pouvoir l’utiliser en ayant une peau normale : ce qui devait arriver arriva. Un bouton. UN BOUTON !!! Le truc rouge dont je ne connaissais plus l’existence sur ma face depuis les années bénies de l’adolescence. Toujours est-il que dans le visage, ce masque crème est donc inutilisable. Que vais-je en faire, me lamentais-je (je suis un peu dramatique parfois) ?

Le masque qui aura sauvé mes pieds

Un masque nourrissant et hyper hydratant ? Et pourquoi pas sur mes pieds ? Tous les soirs (ou presque), mes petons ont donc droit à leur bain d’hydratation. Le produit pénètre assez vite mais je met tout de même des chaussettes pour éviter de badigeonner les draps de crème hydratante. Depuis, mes pieds sont sur la voie de la résurrection (j’utilise beaucoup de termes bibliques dans cet article, hein ?).

La crème hydratante pour le visage qui pèle = un masque visage

Cela marche évidemment pour toutes les crèmes visage qui ne vous conviennent pas (sauf celle auxquelles vous êtes allergiques, ça va de soi). Il suffit d’en appliquer en couche épaisse sur le visage, de laisser poser 20 minutes et masser l’excédent et/ou rincer. Evidemment, il n’y en aura pas pour des mois mais ça permet de ne pas jeter un produit qui fait à peu près bien son job.

Un gommage pour le corps trop agressif = un gommage pour les pieds

Mon gommage Lush au sucre. J’ai été confronté au gros dilemne "mais que vais-je en faire ?" : il s’est complètement durci et est donc devenue inutilisable sur la peau du corps (à moins de vouloir s’en arracher un morceau).

Un gommage Lush, ou comment t'enlever toutes les cellules de ta peau

Quelle partie du corps est particulièrement sèche et besoin d’une exfoliation plus énergique ? Les pieds, évidemment (enfin pas tous, mais les miens le crient haut et fort !!!). Le gommage Lush (enfin une partie, j’ai un peu massacré le reste mais ça fera l’objet d’un prochain article) est donc parfait en substitut d’une rape (beuuu je HAIS ce mot, exfoliation et gommage font drôlement plus glamour).

Prochaine partie sur le maquillage, qui est une mine d’or de recyclage ! Et vous, des astuces ?


Trois hydratants corporels au banc d’essai

Depuis l’arrivée de l’hiver, ma peau est aussi hydratée que celle d’une momie. Ce n’est pas faute d’avoir appliquer des soins quotidiens (oui, chaque jour !!!). Pour le moment, j’en ai testé 3. Détails.

Crème lactée Argane de Galénic

Bon, une crème c’est déjà léger pour une hydratation corporelle quand on a une peau qui a besoin d’être nourrie. Mais elle est indiquée peaux très sèches donc elle devrait convenir à ma peau, me suis-je (naïvement) dit.

Commençons par les points positifs. Elle s’étale merveilleusement bien. Elle sent bon, sans que son parfum ne soit trop présent. Et… ça s’arrête là.

Points négatifs, j’en vois plusieurs. Déjà, l’hydratation… quasi nulle. Indiquée pour peaux très sèches, et je me pose encore la question pourquoi. Aucune amélioration niveau hydratation. Pour une peau normale elle convient parfaitement, mais surement pas lorsqu’on a besoin d’un vrai soin nutritif. Et sa compo… silicone en deuxième position, bof bof. Je suis franchement déçue : c’est une crème "cache-misère" qui n’apporte rien concrètement. De plus, son prix est exorbitant pour sa qualité

Prix : environ 24€ les 200ml.

Cold Cream Emulsion Corporelle de Avène

Indiquée pour les peaux particulièrement désséchées, la Cold Cream fait bien son boulot. Elle hydrate correctement et la peau et la laisse douce. Pour une peau agressée par l’hiver, je la conseille particulièrement.

Mais ENORME point négatif (qui m’empêche de l’acheter) : son odeur. Elle est vraiment insupportable pour mon odorat et me rappelle un peu l’huile de bourrache. Et l’odeur imprègne TOUT, impossible de m’habiller (et d’aller faire un bisou à chéri). Bref, impossible de l’utiliser sans une violente envie de vomir.

Prix : environ 16€ les 400ml.

Baume émollient Lipikar La Roche-Posay

Il remporte la victoire haut la main ! Ce baume apporte un confort instantané à la peau. Il hydrate sans être gras et sa texture est très agréable. Je l’utilise depuis quelques jours mais je sens déjà une amélioration. Il pénètre de suite dans la peau : on peut l’utiliser le matin sans soucis ! Son parfum est très très discret. Mon chouchou. Petit plus, le flacon pompe !

Prix : environ 20€ les 400ml.