Se démaquiller avec les racines d’une patate : la Konjac

Lors de ma dernière commande dans l’antre de la tentation asiatique, aka Sasa, je n’ai pas résisté à l’appel de la Konjac. Arrivée dans ma boîte aux lettres, cette éponge un peu visqueuse mais très douce m’a intriguée : il s’agit en réalité de la racine d’une plante d’Asie, consommée pour ses patates. On a connu plus glamour je sais.

La mienne a la forme d’un coeur. J’en suis amoureuse.

D’après ce que j’ai pu en lire sur le net, elle peut également faire office de nettoyant. Sans savon donc. Bon, j’ai un petit doute sur cette fonction tout de même parce que je ne vois pas exactement comment elle pourrait démaquiller (et nettoyer) sans produit ?

Je l’utilise pour pas mal de choses : émulsionner l’huile (comme le conseillait Sasha), mais surtout, pour enlever mon nettoyant. Oui, tu sais, la flotte que tu mets partout (même sur ton t-shirt) alors qu’il te reste encore du savon à la racine des cheveux ? Bah avec la Konjac, a pu ce problème !Il suffit de la passer sous le robinet et elle se remplit d’eau ; lorsque tu as finis, tu la rinces et tu la presses doucement pour sortir l’eau. Tout simplement !

L’éponge est poreuse et en la passant sous l’eau, elle goooonfle. Le bonheur !

Je me méfiais un peu de son effet sur ma peau sèche et sensible. En effet, certaines disait qu’il s’agissait d’un très léger gommage. Mais pour moi, gommage (même léger) tous les soirs, à moins de vouloir ressembler à un pêche flétrie, c’était carrément inenvisageable. En fait, elle est d’une douceur extrême et aucun problème d’irritations ou d’agressions. Je peux l’utiliser sans problème.

Bref, depuis que j’ai reçu cette merveille, je n’utilise plus qu’elle. Le gant de toilette a été planqué dans un tiroir, tel un cheminot à la retraite (cherche pas, y a pas de liens entre les deux). Et je l’aiiiiime !

J’ai acheté la mienne sur le site de Sasa (qui fait les frais de port gratuits en ce moment à partir de 29$, je dis ça, je dis rien !). Si les commandes dans les lointains pays t’effraient, tu as aussi une konjac en vente chez Kiko.

Mon rituel démaquillage à prix mini

J’avais déjà fait un article similaire ici, mais ma routine a quelque peu changé. Bon, j’arrive presque à la fin de mes produits mais au moins, j’ai assez de recul pour pouvoir vous en parler correctement !

Adepte du layering, j’utilise 6 produits. Mais cumulés, ils font moins de 60€. Ce sont des produits plus que corrects et certains sont sûrs de se retrouver à nouveau dans ma salle de bain.

Produits spéciaux layering pour peau sèche

Première étape : l’huile démaquillante

Je suis adepte des huiles végétales. J’en ai testé d’autres (notamment Argane de Galénic) et elles me conviennent moins. Les huiles végétales s’étalent très facilement, il en faut peu et je sais que j’y trouverais moins de cochonneries que dans les huiles démaquillantes classiques.

L’huile que j’utilise est de la marque Floressance. C’est de l’huile d’amande douce pour peau délicate (le truc qui veut tout et rien dire en même temps). Si je l’ai embarqué, c’est pour son prix ridicule : 3€ et quelques. Et il se trouve qu’elle sent bon, qu’elle est agréable à étaler parce que pas trop épaisse et qu’en plus, elle démaquille correctement. J’en suis fan !

Deuxième étape : le savon

J’utilisais le pain surgras Avène, puis celui d’Aderma et j’ai finalement craqué sur ce truc vert. Pas de marque mais juste une inscription "fabrication artisanale, enrichie à l’huile d’avocat". J’aime beaucoup les savons artisanaux (mon prochain est d’ailleurs bio, au miel et au lait, j’ai tellement hâte !) et celui que j’utilise actuellement fait bien son boulot. Surtout, point TRES positif, il ne me dessèche pas la peau.

Son prix est tout petit aussi, j’ai du le payer dans les 2,5€ dans ma pharmacie. Renseignez-vous ou jetez un oeil sur internet, je pense qu’on peut facilement trouver des savons à petit prix !

Troisième étape : la lotion

Ce bidule blanc dans le flacon, c’est le reste de ma lotion Avène. Il ne reste quasiment rien (mais bon, vu la durée de vie de ce machin, j’en ai encore pour un mois d’utilisation bi-quotidienne). Elle rend ma peau douce, et enlève le reste de mascara ou autre traces de maquillage si j’ai oublié d’huiler mes yeux (j’aime pas çaaa, l’huile dans les yeux !).

Après l’avoir terminée, je passe du coté vert de la force avec une lotion bio (puis des hydrolats, j’ai hâte de tester !).

Idem que les autres produits, son prix est ridiculement bas : 8€. Franchement, j’en ai eu pour des mois entier avec ma bouteille de 200ml. Je l’ai acheté fin août et utilisé deux fois par jour depuis. C’est énorme !

Quatrième étape : le sérum

Aaah lui, il plombe mon budget ! 24€ sur le site de Ünt. Mais je ne me passe plus de mon aqua Deluge. En plus d’avoir la peau sèche, elle est aussi déshydratée (mais siii, la peau qui pèle !). Il a arrangé tout ça et malgré mon désamour à la marque aux vues des dépenses effectuées chez elle pour des produits inutilisables, je recommanderais chez eux ce sérum. JUSTE ce sérum !

Cinquième étape : le contour des yeux

La j’avoue, je triche. J’utilise de sérum Aquamarine (commandé sur Sasa.com) le soir et mon contour des yeux clinique le matin.

Pour en revenir à ce sérum, on peut l’utiliser seul (ce que je fais) ou en complément d’une crème CDY (comme un sérum quoi…). Il fait vraiment très peu de produit et malgré sa texture gel, je vois une vraie différence sur mes ridules. S’il vous intéresse, je peux en faire la revue!

Son prix n’est pas énorme pour un contour des yeux, 12€ environ si mes souvenirs sont bons.

Dernière étape : l’hydratation

Je suis restée fidèle à Avène pendant longtemps et je suis finalement allée voir ailleurs si l’herbe est plus verte (façon de parler hein, vous l’aurez compris). J’avais eu l’occasion de tester la Nutritic de La Roche Posay avec un échantillon et elle est plutôt pas mal (mais n’a pas détrôné Avène dans mon coeur).

Elle est pour peau sèche et très sèche et vu que l’ai acheté quand les températures avoisinaient celle de l’habitat de l’ours polaire, valait mieux. N’empêche qu’elle n’a pas tenu ses promesses : ma peau était HYPER sèche. Maintenant que la météo est redevenue acceptable, la crème aussi. Elle hydrate, elle est chouette, fin de l’histoire.

Son prix est cool aussi, une dizaine d’euros environ pour 40ml. Elle existe aussi en version moins riche pour peau sèche.

Je me démaquille écolo et solidaire

Depuis que je me maquille et que j’ai (plus ou moins) converti mon cher et tendre au layering, je dois admettre que la consommation de cotons est alarmante. J’avais vaguement entendu parler de cotons lavables et me voilà à la recherche (enfin, la e-recherche) du saint graal du coton : lavable (évidemment), pas trop cher et bio, qui est un plus. Le "pas trop cher" primait : je voulais une dizaine de cotons pour pouvoir commencer et ne pas devoir les laver tous les jours.

Les cotons des Tendances d’Emma sont les plus connus à ce jour… et également les plus chers. J’aurais adoré pouvoir les commander (une face à peeling, youhouuuu !) mais j’étais extrêmement limité au niveau budget. Après plusieurs heures (au moins une !), je suis tombée sur ce site. Et particulièrement sur ces cotons lavables, en coton bio et chanvre, à 8€ les 10. Envoyée en lettre max à 2€ les frais de port, j’ai dépensé 10€. Je ne risquais pas grand chose.

Malgré un envoi un peu long (je suis impatiente, je le reconnais : j’ai commandé le lundi 27 février et les ai reçu le 7 mars. C’est très honorable), je suis conquise. J’apprécie la philosophie du site (des produits et matériaux respectant la planète et la santé, axé sur le long terme) et pour ne pas mentir, le prix m’a fait craqué.

Les cotons lavables, découverte écologique du jour

Les cotons ont deux faces : une toute douce (je pense que c’est du chanvre, mais je n’en suis pas sure) et une autre plus rêche (le coton). Le fait qu’ils soient bio, et fabriqués en France par des handicapés ne gâchent rien : si je peux consommer plus responsable, je le fais.

Il s’utilisent comme des cotons classiques : on met le produit dessus et on se démaquille/lotionne (ça se dit ça ?!). J’avais peur que le coton ne "boive" le produit mais pas de gâchis : ce n’est pas moins économique qu’avec un coton classique.

Le seul point négatif (enfin, tout petit hein) c’est leur taille : un gros carré. Moi j’ai pas un smocky tous les jours donc disons que leurs dimensions est un peu disproportionnée pour mon visage. Mais ce n’est pas hyper dérangeant, je les plie en deux et puis voilà !

Pour tout vous dire, je pense en recommander : 10, c’est loin d’être suffisant quand on les utilise : pour deux/deux fois par jour/quand on ne fait pas de machines trop souvent.

Si vous hésitez encore, je ne peux que vous dire de foncez : une fois qu’on a gouté à la douceur de ces carrés lavables, les cotons classiques vous paraissent bien rêches !

4 solutions micellaires au banc d’essai

Je me démaquille à l’huile depuis le commencement de mon layering mais avons-le : les eaux micellaires sont quand même bien pratiques ! J’ai eu l’occasion d’en tester quelques une les jours de grosse flemme ou lorsque je suis très peu maquillée.

Verdict.

Eau démaquillante Caudalie

+++  un parfum agréable pas trop présent, une bonne efficacité sur le maquillage waterproof, des ingrédients naturels (le moins possible de cochonneries : pas de paraben, pas d’huiles minérales), non testée sur les animaux.

—  il est noté qu’elle convient à toutes les peaux (sensibles et sèches comprises) : pas la mienne ! Je l’ai utilisé sur le visage et les yeux et elle m’a énormément irritée, j’avais le visage rouge comme brulé. En tout cas, peau réactive ou sensible, passez votre chemin. Son prix est assez élevé, compte tenue des autres eaux micellaires.

Environ 14€ les 200ml.

Eau démaquillante Corine de Farme

+++ son tout petit prix, ses ingrédients naturels et sans paraben, son flacon pompe.

— Gros point négatif sur le maquillage (waterproof ou non). Ne démaquille pas le waterproof et il faut ENORMEMENT de produit pour des fards, surtout irisés ou foncés. Je recommande pour des personnes qui se maquillent peu.

Prix : 4.90€ les 200ml en GMS ou sur leur site.

Eau micellaire créaline TS Bioderma


+++ n’agresse pas la peau, ne colle pas, formulée spécialement pour les peaux sèches et sensibles, très efficace sur le maquillage.

— je n’en trouve pas ! Cette eau micellaire est mon chouchou absolu !

Prix (sur le flacon !!!) : 10,25€ les 250ml (mais il n’est pas rare d’en trouver un lot promotionnel, j’en ai vu chez Carrefour dans leur parapharmacie).

Eau Micellaire 3 en 1 Une

+++ démaquille correctement, notamment le mascara waterproof, compo clean.

— parfum TRES présent, très difficile à trouver (pour le moment, je ne l’ai trouvé nulle part – j’ai tester la mienne dans la joliebox de décembre). Non formulé pour les peaux sensibles.

Prix : environ 8€ les 150ml.

Personnellement, mon choix se porte sur la Créaline, qui est très agréable et formulée spécialement pour mon type de peau. Et qui est d’une efficacité remarquable sur le maquillage ! Elle est légèrement plus cher que la Corine de Farme mais franchement, elle le vaut bien.