Fond de teint bio, peut mieux faire !

Chose promis, chose due ! Je vous parle aujourd’hui d’une catégorie de produits que j’ai shoppé en Allemagne de la marque Alverde : il s’agit des produits pour le teint. Moyennement convaincue, et je vous explique pourquoi !

Celui que j’ai vraiment pas aimé…Trop brillant, collant, il peluche et unifie à peine ! Et ne parlons pas du côté "base", c’est une blague.

Je suis habituée à porter du maquillage traditionnel et je voue un culte sans nom à mon fond de teint Shu Uemura qui est magique (couvrance, couleur, application,…). Mais je voulais passer à quelque chose de plus sain pour ma peau : profitant d’une virée en Allemagne, j’ai craqué sur 2 fond de teint (entre autre !).

 

Plutôt pas mal celui-ci. Très brillant mais une fois poudré, il a un joli rendu. Mais sa texture me fait le préférer largement pour l’hiver !

Ce que j’ai aimé

*Le côté bio. C’est agréable de ne pas s’appliquer n’importe quoi sur la face. En plus, les fonds de teint sont formulés pour leur côté "soin" également : pas de déshydratation, et surtout : plus un seul bouton ! On sent qu’ils laissent respirer la peau.

*Les couleurs très naturelles. Impossible de se louper avec : même les débutantes peuvent s’en sortir.

*Les petits prix ! A moins de 4€ le fond de teint et 3€ le blush, on prend peu de risques.

*La facilité d’application : les blush se fondent tout seuls sur la peau et l’highlighter peut s’appliquer aux doigts.

Ce que j’ai moins aimé

*Les fonds de teint peluchent : je déteste ça. C’est moche et ça fait crado. Pour éviter ça, j’en prélève peu et je l’applique après une dizaine de minutes suivant l’application de ma crème de jour. Mais franchement, il suffit que je me gratte pour que je me retrouve avec du beige sous l’ongle. BEURK.

*La couvrance est ulra légère. Pour le jour c’est parfait mais pour le soir… Il ne faut pas avoir trop de rougeurs ou d’imperfections sinon c’est catastrophe. Dommage donc…

*Les fonds de teint nous font briller : beurk beurk beurk. Poudre obligatoire par dessus alors que d’habitude je m’en passe. Du coup ça marque bien touuuuute les plaques de sécheresse et ridules s’il y en a.

Bref, je garde tous les produits pour le teint sauf les fonds de teint que je troquerais volontiers. J’avoue que pour le moment, je n’ai testé que ceux-là dans toute l’offre dispo en bio. Je me tâte à craquer chez UNE ou Couleur Caramel mais j’avoue avoir moyennement envie de redépenser pour rien. Si vous avez des bons produits à me conseiller, je suis preneuse !

Au final, je préfère largement ma CC cream So Bio Ethic (dont je vous reparlerais) : autant niveau couvrance que application, elle bat à plate couture les fonds de teint.

En revanche, et j’en ferais une revue plus tard, deux gros coup de coeur pour le teint : l’highlighter liquide et le fond de teint "camouflage"

A la recherche du fond de teint parfait – Acte 2

Tu le sais, je suis à la recherche d’un fond de teint qui pourrait convenir à ma peau. Qui est ultra claire. Je ne peux donc décemment pas aller chez L’Oréal pour trouver une teinte adaptée à ma carnation (de lavabo).

Après le flop de la dernière fois, j’ai presque abandonnée. A part dans les marques professionnelles (et donc forcément plus cher que ce que je comptais mettre), qui font des teintes très claires, je ne trouvais pas mon bonheur.

Et lors de ma commande Kiko, j’ai jeté un oeil du coté des promos. Le fond de teint minéral était soldé (une misère, 3€) mais seulement dans sa teinte la plus claire "ivoire" (déjà, je me sentais canon de porter de l’ivoire, j’ai pensé à Blanche-Neige direct – plus glamour que lavabo, endive ou autre synonyme de teint blafard).

La photo teaser de la mort

Je l’ai essayé, je l’ai adopté. Je ne pourrais vous dire si cette teinte est totalement en accord avec ma peau mais je n’ai pas l’air grise, ni l’air carotte, non j’ai juste une peau de porcelaine (bon, ok j’exagère – mais j’ai une jolie peau). Donc elle me convient. J’ai encore un peu de mal à l’apprivoiser mais dès qu’il aura été correctement testé, il trouvera une place de choix ici même (et sur ma face, mais ça va sans dire).

A la recherche du fond de teint parfait – Acte 1

Aujourd’hui, en me regardant dans le miroir, j’ai eu LA révélation. Il me faut du fond de teint. Je ne peux plus faire sans (pour le moment) : ma crème m’a refilé des boutons (un comble pour ma peau sèche) et je me traîne depuis trois semaines (OUI TROIS SEMAINES !!!) avec les mêmes petits boutons rouges sur la joue.

Pour éviter d’étouffer ma peau (silicones, le mal – dixit la fille qui adule sa BB Cream), je me tourne vers du minéral. Et, comme la vie est bien faite (moins pour mon compte en banque), j’ai justement un Parashop à 5 minutes de chez moi. Et chez Parashop, ils vendent la marque UNE. Depuis mon énooorme coup de coeur pour l’embellisseur de teint, je rêve d’acheter plus de produits.

Fond de teint 100% minéral de chez UNE : une révélation ?

Ils vendent un paquet de fond de teint. En bonne quiche du pinceau débutante que je suis, je veux de la poudre fond de teint (en même temps, a pas pinceaux fond de teint moi). La conseillère Parashop (qui est juste canon, j’ai eu l’impression de me faire servir par Miss France. Sans blague, elle est rousse, ultra bien coiffée avec une natte sur le coté et un maquillage de dingue : peau porcelaine, rouge à lèvres rouge et eye liner noir. Moi qui suis sortie avec le strict minimum, j’étais Geneviève de Fontenay à coté) – je reprends donc – la conseillère m’oriente vers leur fond de teint minéral, "avec un effet lumineux". C’est vrai, il est canon : assez clair, lumineux (un peu glowy comme j’aime) et pas trop couvrant. J’hésite un peu et je décide de réfléchir. Au soleil, avec les oiseaux qui chantent, tout ça.

Sauf que j’étais Edward Cullen. Edward Cullen du poignet. SANS BLAGUE !!! Je scintillais comme si j’avais ingurgité du dimant qui ressortais par mes pores. Deux explications possibles :

*J’en ai mis trop. C’est probable, à la lumière artificielle je ne voyais rien.

*Le soleil brillait trop fort. Le fond de teint serait donc à garder pour l’hiver.

Quoiqu’il en soit, grosse déception. Je voulais un effet glowy et non éblouir mon interlocuteur. J’y referais peut-être un tour et en mettrais moins, j’ai peut-être forcée sur la dose. Mais au moins, vous êtes prévenues !

En attendant, je m’en vais essayer d’autres fond de teint chez Sephora.