Tour d’horizon des vernis hypoallergénique #1 : La Roche Posay

Il y a quelques années, un drame esthétique est survenu dans ma vie : le vernis me faisait ressembler à un panda albinos. Yeux rouges et gonflés, paupières qui pèlent, c’était le carnage. Alors certes, ce n’est pas la fin du monde mais la perspective de passer le reste de la vie les ongles nus ne m’enchantait guère. Je suis donc partie à la recherche de vernis moins toxiques, avec plus ou moins de réussite au niveau des tests.

Certains portent la mention "5 Free" (sans toluène, sans formaldéhyde, sans résine de formaldéhyde, sans camphre et sans DBP), d’autres "hypoallergéniques" et d’autres aucune mention (le plus courant). Mais mes yeux sensibles savent tout et ont testé pour vous !

Commençons par le premier vernis testé dans la catégorie "vernis sains" : le silicium de La Roche Posay. Je suis ultra fan : le choix des couleurs est relativement varié pour des vernis safe et leur application est géniale (vraiment facile).

La photo est illustré avec mes ongles vernis du corail de cet été. Une teinte lumineuse et très facile à porter que j’ai adoré !

Les vernis Silicium sont formulés exprès pour les ongles fragiles et sensibles donc pas de problèmes de mycoses ou autres joyeusetés.

Seules reproches : sa tenue (3 jours environ, c’est pas mal mais peut mieux faire !) et son prix (12,90€).

Et vous, vous regardez la composition des vernis ? Des marques chouchoutes ?

A très vite pour les #2 (pour une marque qui aura mon compte en banque tellement les couleurs sont superbes !).

Mon rituel démaquillage à prix mini

J’avais déjà fait un article similaire ici, mais ma routine a quelque peu changé. Bon, j’arrive presque à la fin de mes produits mais au moins, j’ai assez de recul pour pouvoir vous en parler correctement !

Adepte du layering, j’utilise 6 produits. Mais cumulés, ils font moins de 60€. Ce sont des produits plus que corrects et certains sont sûrs de se retrouver à nouveau dans ma salle de bain.

Produits spéciaux layering pour peau sèche

Première étape : l’huile démaquillante

Je suis adepte des huiles végétales. J’en ai testé d’autres (notamment Argane de Galénic) et elles me conviennent moins. Les huiles végétales s’étalent très facilement, il en faut peu et je sais que j’y trouverais moins de cochonneries que dans les huiles démaquillantes classiques.

L’huile que j’utilise est de la marque Floressance. C’est de l’huile d’amande douce pour peau délicate (le truc qui veut tout et rien dire en même temps). Si je l’ai embarqué, c’est pour son prix ridicule : 3€ et quelques. Et il se trouve qu’elle sent bon, qu’elle est agréable à étaler parce que pas trop épaisse et qu’en plus, elle démaquille correctement. J’en suis fan !

Deuxième étape : le savon

J’utilisais le pain surgras Avène, puis celui d’Aderma et j’ai finalement craqué sur ce truc vert. Pas de marque mais juste une inscription "fabrication artisanale, enrichie à l’huile d’avocat". J’aime beaucoup les savons artisanaux (mon prochain est d’ailleurs bio, au miel et au lait, j’ai tellement hâte !) et celui que j’utilise actuellement fait bien son boulot. Surtout, point TRES positif, il ne me dessèche pas la peau.

Son prix est tout petit aussi, j’ai du le payer dans les 2,5€ dans ma pharmacie. Renseignez-vous ou jetez un oeil sur internet, je pense qu’on peut facilement trouver des savons à petit prix !

Troisième étape : la lotion

Ce bidule blanc dans le flacon, c’est le reste de ma lotion Avène. Il ne reste quasiment rien (mais bon, vu la durée de vie de ce machin, j’en ai encore pour un mois d’utilisation bi-quotidienne). Elle rend ma peau douce, et enlève le reste de mascara ou autre traces de maquillage si j’ai oublié d’huiler mes yeux (j’aime pas çaaa, l’huile dans les yeux !).

Après l’avoir terminée, je passe du coté vert de la force avec une lotion bio (puis des hydrolats, j’ai hâte de tester !).

Idem que les autres produits, son prix est ridiculement bas : 8€. Franchement, j’en ai eu pour des mois entier avec ma bouteille de 200ml. Je l’ai acheté fin août et utilisé deux fois par jour depuis. C’est énorme !

Quatrième étape : le sérum

Aaah lui, il plombe mon budget ! 24€ sur le site de Ünt. Mais je ne me passe plus de mon aqua Deluge. En plus d’avoir la peau sèche, elle est aussi déshydratée (mais siii, la peau qui pèle !). Il a arrangé tout ça et malgré mon désamour à la marque aux vues des dépenses effectuées chez elle pour des produits inutilisables, je recommanderais chez eux ce sérum. JUSTE ce sérum !

Cinquième étape : le contour des yeux

La j’avoue, je triche. J’utilise de sérum Aquamarine (commandé sur Sasa.com) le soir et mon contour des yeux clinique le matin.

Pour en revenir à ce sérum, on peut l’utiliser seul (ce que je fais) ou en complément d’une crème CDY (comme un sérum quoi…). Il fait vraiment très peu de produit et malgré sa texture gel, je vois une vraie différence sur mes ridules. S’il vous intéresse, je peux en faire la revue!

Son prix n’est pas énorme pour un contour des yeux, 12€ environ si mes souvenirs sont bons.

Dernière étape : l’hydratation

Je suis restée fidèle à Avène pendant longtemps et je suis finalement allée voir ailleurs si l’herbe est plus verte (façon de parler hein, vous l’aurez compris). J’avais eu l’occasion de tester la Nutritic de La Roche Posay avec un échantillon et elle est plutôt pas mal (mais n’a pas détrôné Avène dans mon coeur).

Elle est pour peau sèche et très sèche et vu que l’ai acheté quand les températures avoisinaient celle de l’habitat de l’ours polaire, valait mieux. N’empêche qu’elle n’a pas tenu ses promesses : ma peau était HYPER sèche. Maintenant que la météo est redevenue acceptable, la crème aussi. Elle hydrate, elle est chouette, fin de l’histoire.

Son prix est cool aussi, une dizaine d’euros environ pour 40ml. Elle existe aussi en version moins riche pour peau sèche.

Trois hydratants corporels au banc d’essai

Depuis l’arrivée de l’hiver, ma peau est aussi hydratée que celle d’une momie. Ce n’est pas faute d’avoir appliquer des soins quotidiens (oui, chaque jour !!!). Pour le moment, j’en ai testé 3. Détails.

Crème lactée Argane de Galénic

Bon, une crème c’est déjà léger pour une hydratation corporelle quand on a une peau qui a besoin d’être nourrie. Mais elle est indiquée peaux très sèches donc elle devrait convenir à ma peau, me suis-je (naïvement) dit.

Commençons par les points positifs. Elle s’étale merveilleusement bien. Elle sent bon, sans que son parfum ne soit trop présent. Et… ça s’arrête là.

Points négatifs, j’en vois plusieurs. Déjà, l’hydratation… quasi nulle. Indiquée pour peaux très sèches, et je me pose encore la question pourquoi. Aucune amélioration niveau hydratation. Pour une peau normale elle convient parfaitement, mais surement pas lorsqu’on a besoin d’un vrai soin nutritif. Et sa compo… silicone en deuxième position, bof bof. Je suis franchement déçue : c’est une crème "cache-misère" qui n’apporte rien concrètement. De plus, son prix est exorbitant pour sa qualité

Prix : environ 24€ les 200ml.

Cold Cream Emulsion Corporelle de Avène

Indiquée pour les peaux particulièrement désséchées, la Cold Cream fait bien son boulot. Elle hydrate correctement et la peau et la laisse douce. Pour une peau agressée par l’hiver, je la conseille particulièrement.

Mais ENORME point négatif (qui m’empêche de l’acheter) : son odeur. Elle est vraiment insupportable pour mon odorat et me rappelle un peu l’huile de bourrache. Et l’odeur imprègne TOUT, impossible de m’habiller (et d’aller faire un bisou à chéri). Bref, impossible de l’utiliser sans une violente envie de vomir.

Prix : environ 16€ les 400ml.

Baume émollient Lipikar La Roche-Posay

Il remporte la victoire haut la main ! Ce baume apporte un confort instantané à la peau. Il hydrate sans être gras et sa texture est très agréable. Je l’utilise depuis quelques jours mais je sens déjà une amélioration. Il pénètre de suite dans la peau : on peut l’utiliser le matin sans soucis ! Son parfum est très très discret. Mon chouchou. Petit plus, le flacon pompe !

Prix : environ 20€ les 400ml.