Je me démaquille écolo et solidaire

Depuis que je me maquille et que j’ai (plus ou moins) converti mon cher et tendre au layering, je dois admettre que la consommation de cotons est alarmante. J’avais vaguement entendu parler de cotons lavables et me voilà à la recherche (enfin, la e-recherche) du saint graal du coton : lavable (évidemment), pas trop cher et bio, qui est un plus. Le « pas trop cher » primait : je voulais une dizaine de cotons pour pouvoir commencer et ne pas devoir les laver tous les jours.

Les cotons des Tendances d’Emma sont les plus connus à ce jour… et également les plus chers. J’aurais adoré pouvoir les commander (une face à peeling, youhouuuu !) mais j’étais extrêmement limité au niveau budget. Après plusieurs heures (au moins une !), je suis tombée sur ce site. Et particulièrement sur ces cotons lavables, en coton bio et chanvre, à 8€ les 10. Envoyée en lettre max à 2€ les frais de port, j’ai dépensé 10€. Je ne risquais pas grand chose.

Malgré un envoi un peu long (je suis impatiente, je le reconnais : j’ai commandé le lundi 27 février et les ai reçu le 7 mars. C’est très honorable), je suis conquise. J’apprécie la philosophie du site (des produits et matériaux respectant la planète et la santé, axé sur le long terme) et pour ne pas mentir, le prix m’a fait craqué.

Les cotons lavables, découverte écologique du jour

Les cotons ont deux faces : une toute douce (je pense que c’est du chanvre, mais je n’en suis pas sure) et une autre plus rêche (le coton). Le fait qu’ils soient bio, et fabriqués en France par des handicapés ne gâchent rien : si je peux consommer plus responsable, je le fais.

Il s’utilisent comme des cotons classiques : on met le produit dessus et on se démaquille/lotionne (ça se dit ça ?!). J’avais peur que le coton ne « boive » le produit mais pas de gâchis : ce n’est pas moins économique qu’avec un coton classique.

Le seul point négatif (enfin, tout petit hein) c’est leur taille : un gros carré. Moi j’ai pas un smocky tous les jours donc disons que leurs dimensions est un peu disproportionnée pour mon visage. Mais ce n’est pas hyper dérangeant, je les plie en deux et puis voilà !

Pour tout vous dire, je pense en recommander : 10, c’est loin d’être suffisant quand on les utilise : pour deux/deux fois par jour/quand on ne fait pas de machines trop souvent.

Si vous hésitez encore, je ne peux que vous dire de foncez : une fois qu’on a gouté à la douceur de ces carrés lavables, les cotons classiques vous paraissent bien rêches !

Publicités

13 réflexions sur “Je me démaquille écolo et solidaire

  1. J’en avais entendu parler, je trouve l’initiative très bonne d’ailleurs, par contre je n’utilise plus de coton depuis que je me suis mise au layering, donc je ne risque pas d’être spécialement une acheteuse potentielle, pour autant je te remercie pour ton article, car il m’a permis d’en savoir un peu plus sur ces cotons lavables ^^

      • Affirmatif, plus de cotons, enfin ça a pas été difficile en soi parce qu’avant de commencer le layering, je n’en n’étais déjà pas une grosse consommatrice donc ça m’a pas fait grand chose. Puis pour moi ça a un certain aspect pratique dans le sens où j’ai pas à chercher les cotons si je les ai rangés par exemple (et puis j’aime bien masser ma peau). Après je peux comprendre qu’on ne veuille pas, chacun son truc, tant que les effets constatés sont bons, j’ai envie de dire que la méthode est peu importante (il en faut pour tous les goûts !).

      • J’ai déjà essayé avec ma lotion mais j’ai l’impression qu’il m’en reste plein sur le visage et que ça ne rentre pas dans ma peau… par contre, je masse ma peau en mettant la crème : ça fait un bien fou !
        Mais quand j’utiliserais mes lotions asiatiques (pour peu que je les supporte, évidemment) je vais essayer sans coton voir ce que ça donne 🙂

  2. Bah c’est vrai qu’il y a des lotions qui sont tout de même plus liquides que d’autres, donc je comprends ton impression quand tu dis que tu penses qu’il t’en reste plein sur le visage après c’est une question de dosage (au début, j’ai tendance à avoir la main lourde et après je calibre). Le mieux, à mon sens, en lotion à appliquer à la main, ce sont celles à l’acide hyaluronique, en général elles sont sous forme de gel, donc 4 gouttes suffisent amplement pour le visage en entier, elles s’étalent bien et tout est quasiment instantanément absorbé ^^

  3. Je voulais commander ceux des Tendances d’Emma mais j’étais un peu freinée par le prix. Je pense commander ceux-ci tout compte fait. Merci pour la découverte ! En plus la démarche de fabrication me plaît !

    • Mais je t’en prie 🙂 c’est vrai que ces cotons sont un excellent rapport qualité/prix, et c’est pour ça que je les ai commandé. Ils sont chouettes tu verras, tu ne pourras plus repasser aux cotons jetables 😉

  4. moi non plus, plus de coton du tout depuis le layering.
    Il faut que je m’habitue, en revanche, à trouver des cotons ou des masques coton pour les masques à la lotion…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s