Passer côté bio : la galère ?

Depuis que j’ai ouvert ce blog (soit un an et demi), j’ai commencé à faire attention à la composition de mes produits. Et je ne suis pas la seule : psychose des parabens, reformulations massives pour virer ces matières premières considérées comme poison, produits bio en plein essor,…

La grande mode : formuler ses cosmétiques soi-même… pas sure que ce soit une excellente idée !

Seulement voilà, on déchante vite. Très vite. Les parabens sont remplacés par des substances tout aussi contestées mais moins médiatisés (phenoxyethanol, méthylisothiazolinone, alcool,…) et au final, s’y retrouve-t-on vraiment ?

L’alcool, l’ennemi de toutes les peaux (et des cheveux !)

Il va accentuer l’effet « rebond » du sébum d’une peau grasse et agresser une peau sensible. Idem pour les cheveux, s’il est placé en début de composition : bonjour l’effet desséchant !

Alverde, la marque bio à petit prix… qui n’aide pas les cheveux secs !

Alors bon, on se dit qu’on va tout simplement zapper les crèmes et autres lotions qui en contiennent… seulement on se rend très vite compte que c’est un peu mission impossible. Souvent utilisé comme conservateur anti-microbien (pas cher !), on le retrouve à peu près partout.

Déo sans sels d’alu ? Alcool (agression des aisselles fraichement épilées, youhou). Crème hydratante ? Alcool ! Masque pour cheveux secs (qui deviennent donc de la paille ensuite) ? Alcool.

Même dans des marques plus chères (Kiehl’s, avec leur gamme Açai), on y retrouve de l’alcool (inscrit sous Alcohol ou Alcohol Denat). Dur de retrouver un produit qui n’en contient pas !

L’efficacité des produits ? Parlons en !

Je ne citerais pas les crèmes ou shampoings qui sont extrêmement biens, si ce n’est meilleurs que les non bios. Mais les déos… les déos ! Honnêtement, les déodorant sans sels d’alu me tiennent une demi journée uniquement (et encore…). Par pitié, chers concepteurs, mettez au point une formule qui m’évite de me tartiner de déodorant et de sniffer mon aisselle toutes les deux heures !

ATTENTION ! La pierre d’alun est un seul d’alu, aussi contesté que les sels d’alu synthétiques !

Les huiles essentielles, la galère

On retrouve évidemment les huiles essentielles un peu partout comme actif ou comme parfum dans les produits naturels, sinon bios. Sauf que, si vous êtes comme moi, vous ne les supportez que très peu (et seulement certaines !). Et c’est carrément impossible de les zapper, notamment dans les crèmes hydratantes. Enjoy les plaques d’allergies, donc !

Les parfums, substances allergènes et les odeurs particulières

Bon, les parfums c’est une question d’appréciation personnelle. Mais bien souvent, les produits bios sentent très forts. Et c’est particulièrement désagréable quand on cumule 3 produits (nettoyant, tonique, crème par exemple).

Mais ce qui pose probmème, c’est surtout les linalool, géraniol et autres ingrédients parfumants qui sont particulièrement allergènes et qu’on retrouve quasiment partout. Encore une fois, pas pour les peaux sensibles…

Alors qu’une peau sensible sera plus tentée par le bio pour éviter tous les ingrédients synthétiques allergènes, elle se retrouvera un peu embêté (encore une fois). Moi je mixe les deux en faisant ultra gaffe aux compositions. J’ai vraiment envie de passer du côté vert (pour un souci d’écologie, et pour faire du bien à ma peau) et je teste un max de truc mais parfois, ma peau ne veut pas !

(je vous prépare d’ailleurs un article « soigner sa peau pendant et après une allergie, routine expérimentée par mes soins les deux dernières semaines !)

9 réflexions sur “Passer côté bio : la galère ?

  1. Je me retrouve bien dans ton article ! pas facile de trouver de bons produits quand on est sensible, allergique… Je ne peux pas utiliser d’huiles essentielles pour des raisons médicales, et j’arrive quand même à trouver des produits bios qui n’en contiennent pas, mais c’est pas évident et j’ai l’impression de passer ma vie à déchiffrer des Inci ! hâte de lire ta routine allergie !

  2. j’attends ton futur article avec impatience parce que c’est ce qui vient de m’arriver aussi. du coup cet article là est quand-même un peu décourageant, car le vrai bio qui n’abîme rien, en fait ça n’existe pas tellement et je suis triste snif, mais merci pour cet éclairage !

  3. Comme tu dis c’est pas facile, moi m’a peau réagit pas mal aux produits conventionnels, je suspecte l’alcool , les silicones, je les évite donc, heureusement pour moi ma peau à découvert les huiles essentielles et elle adore …. Du coup le panel est plus large que toi ….

  4. Je commence à avoir un bon petit réseau de produits bio bons rapport qualité /prix et j’en suis trop, trop fière!! Parce que c’est vrai, c’est un peu la jungle au départ. Pour le déo, j’ai le roll-on bio d’AnneMarie Bôrlind qui tient bien et ne brûle pas du tout (et ne sent pas la rose ou la citronnelle à 2 km!!). La compo est hyper clan.

  5. Ah tiens? Tu trouves qu’ils sentent fort? Moi je trouve qu’ils sont souvent « fades » justement.
    Pas évident quand on a une peau sensible, c’est vrai. Mais tu as testé les matières « pures »? (Huiles, gel d’aloe vera, etc. ?)

    Oh, au fait, je ne vois pas ta première photo, juste une image overblog😦

    Bises

  6. C’est un peu pour toutes les raisons que tu as citées que j’ai du mal à passer au « bio » ou du moins a des produits plus naturels:/

  7. en fait, le sel d’aluminium contenu dans la pierre d’alun naturelle et le sel d’aluminium contenu dans les autres déodorants ne sont pas les mêmes. le sel de la pierre d’alun naturelle ne se dissoud pas dans l’eau et donc est sans danger pour la peau.

    tout comme les paraben qui existent naturellement dans les fruits, il y a le mauvais sel et le bon sel d’aluminium ^^

    et si tu as du mal à trouver des cosmétiques bio propres, tu peux les fabriquer toi même avec le site aroma-zone !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s