Ingrédients cosmétiques décriés : idées reçues (avec plein de silicones, SLS,…)

Après ce titre, probablement le plus long de l’histoire de ce blog, laissez moi vous présenter le sujet d’aujourd’hui : les ingrédients qu’on boude. Je lis parfois tellement de bêtises, à la fois dans les blogs ou les magazines, et j’entends parfois du vrai n’importe quoi. Ci-dessous petite liste non exhaustive des composants boudés – parfois à tort – et d’autres encensées – à tort parfois également. Petite mise au point.

Les parabens (hashtag tête de mort, tout ça)

Commençons par un sujet qui fâche. Probablement les ingrédients « problématiques » dont on parle le plus. Perturbateurs endocriniens démontrés par plusieurs études, ce qui pose problème c’est leur influence sur les hormones. Ils seraient responsables de cancers, notamment du cancer du sein (des traces de parabens ont été retrouvé dans les tumeurs – bref ceci n’est pas tellement mon rayon alors je te laisse le soin de t’informer dessus si tu le souhaites : l’observatoire des cosmétiques est parfait pour ça).

Comme je le disais, les parabens seraient cancérigènes. Mais surtout, ils ne sont PAS ALLERGISANTS. J’ai pu lire de nombreuses idioties : NON, les parabens sont très bien tolérés. Et c’est bien pour ça qu’ils étaient aussi utilisés ! Pratiques, peu chers et bien tolérés, la base pour les formulateurs.

Il semblerait également que ceux qui posent le plus problème sont ceux à longue chaine carbonnée – si tes notions de chimie date de plusieurs années, en gros les ethylparaben et methylparaben seront moins problématiques que propyl-butylparaben. Mais rien n’est prouvé.

ATTENTION : les produits « sans paraben » sont extrêmement à la mode. Parfois, le packaging a été revu (pompe = moins besoin de conservateur qu’en pot) ou d’autres conservateurs ont été rajoutés. Le phenoxyethanol semble poser problème mais le PIRE reste le methylisothiasolinone. FUYEZ A TOUT PRIX ! Il est extrêmement allergisant, vraiment problématique celui là.

Les silicones

Déjà, il en existe une multitude dont les propriétés diffèrent. Le cyclométhicone par exemple est très volatil : il ne reste pas. C’est lui qui servira à faire un mascara waterproof par exemple. Pour le reste, il faut savoir que ce sont des composants très polluants (ne se dégradent pas bien) et qu’ils faut bien les démaquiller… Sinon ils sont occlusifs. D’où le fait d’une routine sans silicone, notamment niveau capillaire.

Alverde, une marque silicone free

MAIS ils ne sont pas comédogènes (pour la plupart) : ils laissent passer la vapeur d’eau et sont moins occlusifs que les huiles minérales et que certains composants naturels (les cires, style cera bellina). Une routine visage sans silicone est super, mais ne garantit pas une peau zéro défaut !

La pierre d’alun

Qui peut être naturelle ou synthétique… Peu importe. Elle bloque l’écoulement normal de la transpiration : ce n’est donc PAS une alternative aux sels d’aluminium. C’est la même chose, en fait. Peu importe le greenwashing de certaines marques (tu as du voir cette merveilleuse pub à la télé qui vante les vertus naturelles de la pierre d’alun face aux sels d’alu…).

 

Les tensioactifs (SLS, ammonium lauryl sulfate,…)

Ce sont des agents lavants (utiles donc) mais certains sont bien plus détergents (donc irritants) que d’autres. Ils ne causent PAS d’allergies : ils sont « juste » très agressifs. Mais attention, certains sont autorisés en cosméto bio ! L’ammonium lauryl sulfate (pire que le sodium laureth sulfate niveau agressivité) est présent dans certains shampoings certifiés. Il vaut mieux se tourner vers ceux finissant en « oside » qui sont plus doux (mais plus cher – on a rien sans rien…).

 

Pour le moment, plus aucun ingrédient ne me vient mais je referais probablement un article de ce type. Vu toutes les bêtises qu’on lit…

A très vite !

5 réflexions sur “Ingrédients cosmétiques décriés : idées reçues (avec plein de silicones, SLS,…)

  1. coucou,
    Merci pour cet article qui résume bien quelques composants problématiques de nos soin de tous les jours. Je mets ici juste une autre petite chose car je viens de l’apprendre à mes dépends malheureusement.
    Méfions nous aussi des conservateur qu’il y a dedans tel le methildibromoglutaronitrile souvent associé au phenoxyethanol car malheureusement il est très allergisant. Me voilà avec des plaques dans le dos depuis plusieurs semaines.
    Et deux autres choses : les parfums/flagrances car sous ce nom on y mets beaucoup de choses bof bof ainsi que pour celles qui sont comme moi abonnée au changement de couleur de cheveux: la teinture est aussi allergisante. Je ne le savais pas et en très peu de temps je me retrouve à surveiller chaque petites étiquettes car je ne les supporte plus.

    désolée pour ce pavé.
    Bonne continuation

  2. Cela tête dure de
    Trouver des produits sans mais avec des actifs efficaces ,.. C’est surtout ça le problème … On se fixe trop sur le « sans  » alors que seuls le « avec  » importe .

  3. Je trouve ça très instructif!🙂
    Pour la pierre d’alun, j’ai envie de pousser la question plus loin (dans mes recherches perso) parce qu’il y a d’un côté, les personnes qui disent ‘oui c’est trop bien, bon pour la santé, etc’ et de l’autre, des gens comme toi qui disent que ça ou du sel d’aluminium, c’est kif-kif. Du coup, je me renseignerais bien un peu plus…

  4. Je suis d’accord avec l’article sauf en ce qui concerne la pierre d’alun. Elle n’agit que sur les odeurs et pas sur la transpiration donc elle ne peut pas l’a bloquer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s