Noël avec fun’éthic

Jeudi soir, j’ai été invitée à un apéro bien sympa par la marque Fun’éthic.

Pour rappel, Fun’ethic, c’est ça (entre autre) :002

Des ingrédients naturels (et bios), des formules simples mais efficace (si vous cherchez plus d’infos, vous pouvez lire mes deux articles sur la marque ici et ) et un prix très abordable (entre 5 et 9€ !).

Pour Nöel, ils ont imaginé des trousses avec l’ensemble de la gamme. Si les petits prix m’ont tout de suite convaincue (24€ l’ensemble, c’est juste incroyable), le fait que ces trousses soient fabriquées en France par des travailleurs handicapés ont fini de me convaincre ! Chaque trousse contient une eau micellaire, une crème et une huile ainsi que des cotons (dans la gamme vivre ses 30 ans, il y a le masque également). 003

L’apéro avait lieux chez Puretc. Pour celles qui me suivent sur Twitter, vous connaissez mon amour pour eux : des produits frais et de saison, des menus végétariens, pas de gaspillage grâce à des bocaux consignés si vous décidez de prendre les plats à emporter,… Pour moi qui travaille en ville, je suis ravie : à la place des traditionnelles sandwichs, pâtes ou autres je trouve ENFIN des plats sans viandes ! Pour le moment, ils ne sont que sur Strasbourg (Grand Rue et Place Saint Etienne) mais je croise les doigts pour qu’ils se développent !

pur-etc-1_0

 

Et l’eau micellaire et la crème ont rejoins ma salle de bain ! Si vous êtes intéressées, sachez que les systèmes U font des promos sur la marque en ce moment (eaux micellaires à 4.5€ et crèmes à 7€).003

 

Publicités

Une jolie peau ? Nourris toi correctement !

En ce moment, beaucoup d’amies se plaignent de leur peau un peu terne, avec imperfections et j’en passe. Pourtant, la plupart utilisent d’excellents produits, rien à voir avec ça donc. Et si les bonnes choses passaient aussi par l’intérieur ? Aujourd’hui, ce sera l’Ôde à l’amour du thé !

Du thé… souvent !

Le mien vient de chez Kusmi pour la plupart… Et d’ailleurs, j’ai encore craqué à la dernière Kusmi party pour un thé noir cette fois. D’ailleurs, je dois dire que leur petite nouveauté (un coffret dans une boîte en métal de sachets mousseline avec un assortiment de différents parfums, toujours des musts de chez eux !) me fait gravement envie (Noël arrive non ?)

006

Non seulement en buvant du thé on…boit, tout simplement mais on préserve aussi notre peau des radiaux libres (vitamine E bonjour), il la garde en bon état pour plus longtemps.

Cet été, ils avaient sortis le BB Detox. Un gros coup marketing mais pour en avoir bu tout le printemps, j’ai vu une différence. Alors c’est probable qu’avec n’importe quel thé vert le résultat aurait été le même mais son goût est juste topissime. Et je vous livre en exclu la recette pour le glacer (enfin, en exclu… il faut vite le dire !).

Glacer son thé

Pour un litre de thé, il faut :

017

*Un demi litre d’eau bouillante

*Un quart de litre d’eau froide et le reste en glaçon (ou un demi litre d’eau puis vous mettez tout au frigo)

*4 cuillères de thé (moi je le préfère vert pour le glacé)

L’astuce, c’est de laisser infuser dans 1/2 litres d’eau bouillante pendant 3 minutes puis de compléter avec de l’eau. Cette technique évite l’amertume qu’on peut retrouver si on laisse infuser à l’eau froide. Moi je le conserve dans une carafe fermée pendant 2 jours au frais : un vrai régal !

Et même l’hiver, je trouve ça hyper agréable pour le matin… un petit coup de boost !

A très très vite pour vous parler des fonds de teint bio

 

Esthétisme et idées reçues : STOP !

Je sors un peu de mes articles habituels pour vous donner mon ressenti (et demander le votre !) sur le monde de l’esthétique, son image et ses dérives.

J’ai commencé mon BTS esthétique-cosmétique cette année, et j’ai du m’imposer pour faire respecter mon choix à mes parents d’abord et mes ami(e)s ensuite. Parce que le monde de l’esthétique a une mauvaise image (on maquille, on est idiote et en plus, on est des filles, je vous laisse imaginer…). Best of des bêtises que j’ai pu entendre.

Mais… tu passes un BTS pour épiler des gens ?

Parce qu’il est connu que dans le monde de l’esthétique et de la cosmétique, l’épilation est LA priorité !

Alors non, le BTS ne prépare pas (seulement) à l’épilation. Si on voit les soins d’instituts (visage, corps, manucure,…), l’autre moitié du temps est de la théorie. Et par théorie, j’entends des trucs costauds : physique/chimie, cosmétologie, biologie/biochimie. Et si vous vous dites que c’est à la portée du premier idiot qui passe, c’est faux : mais j’y reviendrais plus bas !

Tu n’as pas peur des filles avec qui tu seras en cours ?

Évidemment, ce ne seront que des greluches obsédées par leur apparence… Quand j’étais en fac de droit, j’ai vu de tout. Étrangement (ou non d’ailleurs), ma classe est top. Les filles sont toutes adorables et devinez quoi ? Barbie n’est pas des nôtres !

Avec ton niveau, c’est tellement dommage !

J’ai obtenu mon bac S et ma licence de droit. Se diriger vers l’esthétisme, c’est une régression pour un paquet de gens. Pourtant, le niveau dans ce BTS est haut : la physique-chimie est une continuité du BAC S et la cosméto, c’est pas du gâteau (pardon, je n’ai pas résisté !).

De toute façon, c’est un monde de filles : c’est hypocrite et ça dit tout par derrière !

J’ai envie de dire que des problèmes, y en a dans toutes les entreprises (ou presque). Et, wow, ça arrive même quand des mecs y travaillent ! D’ailleurs, je sais pas si vous le saviez, mais cette remarque est hyper sexiste.

C’est bien, vous parlez rouge à lèvres toute la journée !

Bizarrement, on a d’autres sujets de conversation. Ma collègue et moi aimons passer du temps à parler politique. Mais bon, on est que des maquilleuses alors on y comprend rien kikoolol.

Bref, cet article ne changera évidemment pas la donne. Nous subirons toujours les remarques condescendantes sur l’esthétique et las, je ferais semblant de rire. Mais au moins, je suis heureuse de me lever le matin pour aller travailler et je pense que c’est le principal !

BB Cream : pourquoi elles révolutionnent la vie (et halte aux clichés !)

Les BB, je les ai découverte au tout début de ce blog soit 2 années. On commençait vaguement à en parler (Erborian, l’Oréal venait de sortir la sienne) mais on assistait pas encore à la déferlante de (fausses) BB. Parce que, aujourd’hui, quelle marque digne de ce nom n’a pas encore sorti la sienne, encore plus miraculeuse que les autres.

Une BB Crème, c’est quoi ?

Loin de moi l’idée de trouver une super définition, (Dé)maquillages l’avait déjà très bien résumé dans un article vraiment documenté.

En gros, une BB est un croisement entre crème teintée et fond de teint ; à la fois soin et maquillage. Toutefois, attention à ne pas l’utiliser uniquement en tant que soin : son hydratation est souvent limitée, il vaut mieux l’utiliser par dessus une crème hydratante.

Ce que j’apprécie c’est qu’elles sont multifonctions et ont donc une place privilégié dans le vanity de voyage : correcteur, anti-cernes, base de maquillage,… Attention toutefois à ne pas les appliquer SUR la paupière : déjà testé et si vous tenez à éviter de ressembler à un lapin albinos, n’essayez pas !

Le must en matière de Blemish Balm !
Le must en matière de Blemish Balm !

Pourquoi les BB européennes sont (pour la plupart) mensongères

Pardon. C’est sorti tout seul. J’ai vraiment essayé, et je resterais polie, mais je n’en peux plus de toutes ces marques qui sortent LEUR BB, toujours plus révolutionnaire et complète. Mais non, ce ne sont que de vulgaires crèmes teintées, souvent avec une protection solaire très faible (SPF 15, c’est légèrement ridicule…).

Mieux vaut se tourner vers des BB asiatiques, si vous cherchez une belle couvrance et une texture sympa. Pour le moment, les meilleures sont pour moi les Holika Holika : peu chères, bonne couvrance, bonne hydratation, SPF élevé et packaging sympa. Mais SkinFood ou Skin79 sont très bien aussi !

Heum, qui lit le coréen ?

Heum, qui lit le coréen ?

Non, elles ne donnent pas de boutons…

Qu’est-ce que j’ai pu entendre ça (et encore aujourd’hui). Non, les BB ne sont pas plus comédogènes qu’un fond de teint. Les ingrédients sont par ailleurs très souvent semblables (silicones notamment… oui, le teint lisse s’obtient par elles !). Alors bien sur qu’elles ne sont pas top pour une peau nette, mais comme n’importe quel produit de maquillage. La différence avec un fond de teint est que, bien souvent, la teneur en pigment est moindre dans couvrance plus légère. Tout simplement !

Le coffret de 5 BB : hâte de les tester !
Le coffret de 4 BB : hâte de les tester !

Et le bio dans tout ça ?

Jusqu’à présent, je n’ai jamais été tentée de tester. Pour moi, il FALLAIT un truc lissant donc elles ne valaient pas le coup. Sauf que j’ai pris conscience que je m’appliquais consciencieusement des tas de produits sur la face. Or si ça m’est égal que un contienne des silicones, si j’applique le combo gagnant (à savoir crème solaire hydratante + base + fond de teint), j’étouffais ma peau parce que j’accumulais les couches de produits merdiques. Du coup, pour les jours « off », j’ai décidé de passer du côté vert : je vous en parlerais dès que j’aurais trouvé la perle rare !

La gamme bio est assez étendue : la première a surement été celle de Bio Etic mais Melvita, Lavera et autres ne sont pas en reste ! A tester !

Les faux pas à éviter en beauté

Dimanche soir, ma merveilleuse Timeline Twitter m’a fait découvrir le pire en matière de conseils beauté sur Mon Coach Star. Mais genre le truc, tu imagines même pas que ça existe avant de visionner la vidéo. Alors Nabilla, Ayem, Caroline et Capucine, je me doute que vous avez besoin de sous, tout ça… Mais stop le coaching beauté ! Ce sont les pires conseils que j’ai pu entendre… Résumé.

Lisser le fard

Le risque en fin de journée

Pour faire adhérer le pigment, il faut l’écraser. Comme ça, on est sur de ne pas avoir trop de chutes sur les joues (et si vous avez fait votre teint avant, vous pouvez juste tout recommencer) et surtout, pour prolonger sa tenue.

Coller des faux cils trop dans le coin externe

Le genre d’erreur qui transforme ton regard en droopy. Mignon mais pas l’effet recherché.

Anne Hathaway, une star au regard tombant… mais sans faux cils !

Appliquer un fard foncé en commençant par le coin interne

Dans le coin interne, qui est déjà sombre (et souvent creusé par les cernes), on applique en général un fard clair. Si on opte pour un vrai smocky, il vaut mieux faire le sens externe vers interne pour dégrader un peu la couleur. Mais si on a envie de faire fatigué, pourquoi pas !

Un beau smocky noir bien exécuté

Poser la primer potion PAR DESSUS le fard

Une BASE qu’on pose SUR le fard… En on parle ?

Le crayon à lèvres non uniforme

Quand on veut une jolie bouche, bien dessinée, le crayon est un passage obligé… encore faut-il l’appliquer correctement. Quitte à y passer plus de temps ! Sérieusement, on a DEJA une bouche asymétrique, pourquoi amplifier le soucis ?

Une jolie bouche bien dessinée !

Bref, vous l’aurez compris, ce n’est pas parce qu’on se maquille à la truelle qu’on sait donner de bons conseils !

Cosmétiques de luxe, marques professionnelles ou produits bon marché ? (maquillage)

Parfois, on ne sait plus très bien quelle marque choisir. Si on cherche un joli packaging, tout va bien. Mais si on veut le meilleur rapport qualité/prix, on est souvent plus embêté… Après de nombreux tests, place aux petites astuces !

Le maquillage

Plus c’est cher, meilleure est la qualité. Combien de fois ais-je entendu cette phrase dans ma (courte) vie. Alors, grand scoop, il y a aussi des trucs merdiques dans des produits qui coûtent un bras, c’est juste plus rare.

L’innovation, le packaging, l’odeur, l’image de marque, le service et le buzz des marques de luxe

Toutes ces petites choses, on les trouve dans les marques de luxe. Ce sont elles qui ont le budget pour nous sortir des petites merveilles techno-cosmétiques (le mot à rallonge pour pas grand chose) (le vernis à lèvres Yves Saint Laurent, le fond de teint/soin Armani, les mascaras Héléna Rubinstein). Ensuite copiée par d’autres, elles sont en général les premières à nous sortir ce genre de produits et faire un buzz (comprendre : beaucoup de comm’) si énorme qu’on se jette dessus.

Particulière de Chanel, dont le lancement avait été savamment orchestré à coup de rupture de stock (photo prise chez Temptalia)

Le packaging est en général ultra beau, très classe (le rouge à lèvres de Guerlain qui est incroyablement canon, les boitiers Chanel,…). Disons que ça fait classe dans la salle de bain. Et dans le sac à main, quand on sort sa poudre pour une retouche.

Un boitier guerlain, qui en jette !

Pour moi, ce qui est un gros point positif c’est le service : en général, ce sont des maquilleuses pros qui savent ce qui nous va ou non et qui peuvent nous conseiller. Primordial, surtout sur les fonds de teint. Bref, elles savent de quoi elles parlent (en général !).

Niveau qualité, c’est très bien (et encore heureux, j’ai envie de dire). Certains produits sont mieux que d’autres (bouh les fards diors qui ne sont pas pigmentés, bouh les blush chanel qui ne tiennent pas toute la journée) mais en règle général, on est pas déçu. Sauf que ça coûte un bras (et parfois une jambe).

Les palettes Dior, qui ne cassent pas trois pattes à un canard avec leur pigmentation

L’énorme point négatif est le prix. Et le rapport qualité/prix qui n’est pas toujours au top (les gloss notamment, ce genre de truc on en trouve partout…). C’est vraiment ce qui me freine : alors oui pendant les soldes, non au prix fort ! Et pour les vernis, un conseil : fuyez !

Les produits de niche, le choix des couleurs, les conseils avisés des marques pros

Si on a une couleur de peau particulière (comprendre pas dans la majorité : très claire ou très foncée), on se dirigera forcément vers ces marques là pour les produits teints. Sans compter les conseils des vendeurs/euses qui sont là pour nous aider à choisir le meilleur. Idem pour les fards ou les rouges à lèvres, dont la palette est hallucinante.

Les magasins MAC, temple de la perdition pour les addicts aux couleurs

Souvent, on trouve des produits qu’on ne trouverait pas ailleurs : des correcteurs colorés, des bases de teint colorés, etc.

Le gros souci avec ce genre de marque, c’est l’utilisation. Au départ, ce sont des produits destinés aux professionnels et non au consommateur lambda. Les textures sont donc souvent plus difficile à appliquer puisqu’il faut les travailler, les fards et blush si pigmentés qu’il faut avoir la main légère,… La qualité est la plupart du temps excellente mais pour moi, une débutante devrait commencer avec des marques plus faciles (ou alors prendre un cours, ils en proposent chez MAC par exemple pour apprendre à manier ces cosmétiques). Niveau prix, ils sont souvent moins chers qu’une marque de luxe pour une qualité supérieure ; et le rapport qualité/prix reste au top.

Les fards grimace revendus par Candice Mack : à déconseiller aux débutants !

Les petits prix, les copies, les éditions limités des marques petit budget

Je ne vais pas vous mentir, si on tombe sur le bon produit, ce sont elles qui ont le meilleur rapport qualité/prix. Le GROS problème, c’est qu’on est souvent déçue parce qu’on achète sans forcément réfléchir ou se renseigner (puisque c’est pas cher !) et on se retrouve avec des tas de machins qu’on utilise pas parce que c’est bof. Et si on calcule le nombre de « petits trucs pas chers » qu’on accumule et qu’on utilise pas, on se rend compte qu’on aurait peut-être pu acheter un produit de marque.

Bref, il vaut mieux se renseigner avant d’acheter, même pour quelques euros. Mon pinceau Kiko duo fibre est tellement merdique que je ne peux pas l’utiliser sans avoir des poils sur le visage : 12€ à la poubelle. A ce prix, j’ai presque un fard MAC.

Sinon, ce genre de marque gère plutôt bien les copies des produits phares de marque (le made to stay de Maybelline qui copie YSL, le vernis Kiko qui s’inspire largement du bleu majorelle, la stylo correcteur de Sephora qui ressemble étrangement au touche éclat,…).

Les Sugar Mat, copie bon marché des liquid sand de OPI

En résumé

Pour un beau packaging, un produit sur ou une nouveauté, c’est vers chez Chanel&Co qu’il faut se tourner.

Pour des conseils avisés, des choix de teintes et un bon rapport qualité/prix, ce sont les marques pros.

Pour un petit budget, une envie passagère ou une envie irrésistible d’un tas de produits, ce sont les marques bon marché (Kiko, Essence, Réserve Naturelle, Nyx,…).

En espérant vous avoir aider à y voir plus clair, je vous dis à très vite pour le même genre d’article sur les soins !

Au secours, j’ai fais une allergie à un produit !

Suite à un produit très mal supporté après un soin visage dans mon école (le produit dont on ne connait plus très bien la date d’ouverture, les ingrédients étranges, tout ça), je me suis retrouvée à faire une allergie énoooorme. Des plaques qui démangent, une grosse éruption de boutons et me voilà bien crédible pour vendre des cosmétos… Bref, si ça vous arrive, quelques petits trucs pour bien gérer et faire disparaître le problème au plus vite !

Consulter un médecin… premier réflexe !

Pas toujours appliqué, mais consulter un médecin est primordial dans ce genre de situation. Même si vous savez gérer seule ! Non seulement il peut vous délivrer un certificat (et donc vous pourrez plus facilement vous faire rembourser le produit en cause !) mais aussi vous filer des médocs bien utiles (contre les démangeaisons notamment : le cétirzine par exemple).

Traiter délicatement sa peau

Out tous les cosmétos contenant de l’alcool ou des acides de fruits, le but est de prendre soin de sa peau en douceur ! Plus de sérum anti-boutons, plus de produits irritants ou décapants. Pour les adeptes du double nettoyage, petite pause : essayer de nettoyer votre peau plus délicatement.

J’ai remarqué que ma peau s’assèche énormément lorsque je fais une réaction : j’ai donc stoppé ma routine « traitante » pour une routine plus hydratante. Sérum hydratant, crème doudou : le mot d’ordre est de soigner ! Il vaut mieux y aller doucement le mois suivant la réaction : même si les boutons ont disparus, la peau est toujours fragile !

Eviter les nouveautés…

Une simple question de bon sens : la peau est fragilisée et risque d’être beaucoup plus irritable qu’à l’accoutumée (même deux semaines suivant la réaction). Le mieux est donc de conserver vos produits actuels (du moment qu’ils sont doux) ou que vous connaissez déjà : pas de mauvaises surprises !

Si vos allergies persistent, prenez le réflexe de lire les étiquettes pour identifier ce à quoi vous pouvez être allergiques ou prenez RDV chez un allergologue… Pas drôle, mais efficace !

Une crème apaisante réparatrice

Ce qui est merveilleux après une allergie c’est qu’on ne supporte rien du tout… mais qu’on pèle de partout (après l’éruption cutanée) : merveilleux ! J’ai suivi les conseils (avisés) de ma pharmacienne et acheté la cicaplast Baume B5 de La Roche Posay le temps de retrouver une peau en état normal… Et je ne regrette pas ! Elle apaise les démangeaisons et hydrate correctement. Mon allié qui me suit partout !

Pour vous donner une idée, ma routine se résumait à de l’huile démaquillante, de l’eau thermale et le fameux baume ci-dessus. En deux petites semaines, j’ai réussi à récupérer une peau correcte !