Une peau bonnasse !

Pour la petite info, je présente ici une routine pour peau mixte !

Mais je ne parle pas de la peau sublime quand on revient de vacances au soleil : à ce moment-là, la couche cornée est épaissie par les UV donc les imperfections se sortent pas. D’où cette illusion (qui ne dure pas !) qu’elle est purifiée (attention au rebond en septembre !).

Moi je te parle de ta peau qui fait la gueule, qui est terne et qui multiplie les imperfections. C’est mon cas en été : surtout des microkystes et des comédons – c’est légèrement l’horreur. Du coup, j’ai adapté ma routine pour apporter un nettoyage plus approfondi et quelques produits pour l’éclat. Je te les dévoile !

Matin

Depuis quelques temps, je me passe uniquement une eau florale sur le visage avant ma crème. Normalement ce n’est pas l’idéal (le sébum dans la nuit, tout ça) mais depuis que je ne me nettoie plus le visage chaque matin, ma peau tire moins, est moins rouge et beaucoup plus belle. Donc je continue ! N’oublions pas qu’au départ, le sébum n’est pas l’ennemi n°1 mais plutôt un élément de protection de la peau…

Eau florale à la rose Sanoflore, crème hydratante Açai Kiehl's et UV Défense Kiehl's

Eau florale à la rose Sanoflore, crème hydratante Açai Kiehl’s et UV Défense Kiehl’s

Je suis dingue de l’eau florale Sanoflore, dont l’horreur est très sympa. Pour la suite, j’utilise la crème hydratante Açai Kiehl’s qui est malheureusement discontinuée (drame !). Et pour finir, une protection solaire urbaine (ni blanche, ni grasse : elle est presque magique) que j’utilise parfois en base de maquillage (mais le fond de teint tient moins longtemps qu’avec mes bases Shu, dommage !).

Soir

Le soir, c’est décrassage obligatoire !

Routine du soir, bonsoir

Routine du soir, bonsoir

Petite liste des produits utilisés :

*Huile démaquillante Shu Uemura : j’aimerais beaucoup craquer pour une huile bio… Mais aucune n’arrive à la cheville de celle-ci. Elle est sans huile minérale (attention, uniquement la rose et la ultime8 !), formulée pour les peaux mixtes et aucun maquillage ne lui résiste. C’est ma préférée d’entre toute (et vu le prix, elle peut !).

*Nettoyant Alverde : alors là, grosse – que dis-je – ENORME révélation ! Depuis que je l’ai découvert il y a 2 mois je ne jure que par lui (et j’en ai 2 en stock pour ne pas tomber en rade !). C’est le MEILLEUR nettoyant pour peau mixte que j’ai testé. C’est une crème nettoyante (qui ne mousse donc absolument pas !) mais extrêmement douce (grâce aux tensioactifs peu agressifs) malgré son action incroyable sur le grain de peau. A 2,25€ et bio, je ne vois vraiment pas comment il pourra être détonné un jour…

*Eau florale sanoflore

*Soin réparateur Midnight de Kiehl’s : que des huiles botaniques (certaines hydrogénées par contre) et essentielles pour réparer la peau. Depuis que je l’utilise, ma peau est lumineuse et parait beaucoup plus reposée. Je suis bluffée !

*Crème hydratante Avoir 20 ans de Fun’Ethic : après l’avoir reçu à Noël et testée quelques jours, je l’ai laissé de coté parce que pas assez hydratante pour ma peau. Du coup, elle réparait parfaitement les pointes de mes cheveux (je vous ferais probablement un article là-dessus, elle est merveilleuse pour ça !) mais point ma peau. Depuis que les températures sont montées au dessus de 20°C, elle est néanmoins parfaite niveau hydratation. Je pense qu’elle conviendrait parfaitement à des peaux normales ou mixtes à grasses.

 

Une fois par semaine

 

Brosse SOS pureté

Brosse SOS pureté

 

 

Cette brosse est extrêmement douce. Toutefois, elle décuple les effets du nettoyant donc pour ma peau plutôt sensible, je ne l’utilise qu’une à deux fois par semaine, pour éviter de trop fragiliser mon visage. Non seulement elle permet un nettoyage en profondeur ET en douceur, mais en plus, elle procure un massage très agréable. Reçue il y a environ 3 semaines par Mon Corner B, je vous en parlerais plus longuement dans un article dédié quand je l’aurais testé sur le long terme !

 

 

 

Pour finir, le dernier produit de ma routine. Je l’utilise après un gommage (ne chercher pas, mon gommage est maison : sucre + huile démaquillante et voilà !). Il est génial et ne contient pas de substances issues de la pétrochimie (tous les ingrédients sont autorisés par la certification BDIH – mais attention le produit n’est pas bio, la certification demande des points particuliers).

Ce masque purifie la peau, mais la rend aussi plus lumineuse et apporte un coup de frais. C’est mon deuxième pot et surement pas le dernier !

Masque frais Sirène

Masque frais Sirène

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Kiko : j’y shoppe quoi ? Coups de coeur et déceptions

Aaaah kiko, ses vernis à petit prix, ses collections limités ultra colorées et ses multiples tentations… Pour celles qui n’ont pas la chance d’avoir un magasin chez elle (même si le site internet livre en France !), Kiko c’est un peu les soldes tous les jours : les boutiques jamais vides, les vendeuses toujours débordés et l’achat compulsif. Pourtant, tous les produits ne valent pas leurs prix : certains ont été une grosse déception quand d’autres étaient une vraie révélation.

kiko + maquillage 070

Les tops !

kiko + maquillage 073

Le blush. Non seulement la couleur est sublime (un peu orgasm de chez Nars) mais en plus, il tient toute la journée.

Certains vernis. Je ne sais pas pourquoi mais certaines couleurs tiennent très bien et d’autres se font la malle au bout de même pas 24h. Si vous tombez sur les bons, jackpot (surtout que certains sont en promo à 2.5€ en ce moment).

L’eye liner. Le mien provient de la collection limitée de cet été : la couleur est ultra pigmentée et il s’applique très bien. Je l’utilise en ombre crème également et il ne bouge pas d’un poil durant la journée.

L’anticerne full coverage concealer. Couvrant sans faire pâté, bonne couleur et facile à travailler. Un bonheur !

Les bofs !

kiko + maquillage 075

Le 3D concealer que j’aimais beaucoup… Mais qui n’existe plus !

Le fond de teint compact. Je l’apprécie parce qu’il se fait dans une couleur assez claire mais bon, c’est pas non plus un rendu hallucinant. Il fait son boulot correctement, mais rien de transcendant.

Les ombres à paupières. Moui. Pas mal mais elles sont quand même poudreuses : une base est obligatoire. Sinon les couleurs sont vraiment très sympa mais je suis convaincue qu’on peut trouver mieux ailleurs.

Les flops !

Pas franchement leur fort le maquillage lèvres...

Pas franchement leur fort le maquillage lèvres…

Les rouges à lèvres à 2,5€. Hydratant qui disait… Texture rêche, sèche, qui marque énormément les petites peaux. Bref, je l’ai recyclé en correcteur pour mes cernes (puisqu’il est orangé, c’est parfait !).

Le Pencil Lip Gloss. Un crayon qui colore les lèvres et qui tient toute la journée d’après la vendeuse. Je ne remet pas sa tenue en cause, sur ce point là c’est assez correct mais il marque tous les défauts, les petites peaux et son goût est immonde !

Les soins. Jamais achetés vu leur composition ultra douteuse (bourrée de silicones, d’huiles de paraffine,…). Dommage parce que je suis certaine qu’ils pourraient gérer ça très bien !

Bref Kiko, c’est un peu le jour et la nuit concernant les produits mais toujours à de très bons prix. D’ailleurs, si quelques produits présentés vous tentent, n’hésitez pas à aller faire un tour sur CupoNation qui recense code promo et bons plans et qui a en ce moment -10% chez Kiko !

Les masques de nuit : mes nouveaux chouchous !

Depuis le sleeping BB mask de Erborian, on en parle beaucoup. Toutes les marques s’y sont mises : comme la BB crème, on a tout pompé sur les asiatiques (my scheming avec sa gelée de nuit au tea tree, sasatinie et son sleeping mask,…).

Kiehl's ou Shu : la bataille est lancée !

Kiehl’s ou Shu : la bataille est lancée !

Pour ma part, j’en ai deux chouchous. Ils squattent ma face au moins 1 fois par semaine chacun : ils font du bien à ma peau, on ne se prend pas la tête à les rincer (coucou les masques gels !) et on n’a pas une tronche qui fait flipper tout le monde avec (quand on vit avec quelqu’un – à part son chat – c’est mieux).

OVER NIGHT BIOLOGICAL PEEL – Kiehl’s

C’est à la fois un exfoliant chimique et un hydratant. Je l’ai depuis septembre et honnêtement, je l’adore.

001

Son action exfoliante est très légère : on est loin d’un gommage à grains et une peau avec des squames (les petites peaux mortes blanches) ne l’apprécieront pas. Pour les autres, foncez ! Non seulement il exfolie en douceur mais en plus, il hydrate. La peau au réveil a un bel éclat, est rebondie et on sent qu’elle a fait le plein de bonnes choses.

Niveau texture, il est assez fluide mais colle légèrement (il vaut mieux le laisser pénétrer un peu avant d’aller dormir). Pas forcément top, mais bon, c’est pas trop son job non plus !

Attention pour les adeptes des cosmétos naturels : on en est loin! Il contient des silicones et du paraben notamment.

Prix : 45€ dans les boutique Kiehl’s et sur le site internet.

QUENCH – Shu Uemura

LE meilleur masque hydratant du monde. Ni plus ni moins (même si vu le prix, il peut !). Pas trop de cochonneries (pas de silicones !) à l’horizon mais beaucoup d’actifs hydratants (acide hyaluronique, urée, glycérine) pour repulper.

002

Deux pressions suffisent, il dure donc à peu près mille ans. Encore une fois, il colle (plus que le kiehl’s d’ailleurs) il faut donc laisser cette texture un peu gélifiée pénétrer.

Pour les résultats, ils sont magiques (enfin presque) : la peau est plus rebondie, le teint est moins terne, l’hydratation est au max (dès la première application).

Gros frein : son prix. Il coûte environ 75€ en France (et ça fait très très mal). Sur Sasa, ils sont quelques produits de la marque donc surveillez régulièrement !

Ma préférence va tout de même au Kiehl’s, qui a un rapport qualité/prix excellent. Mais si j’avais un porte monnaie de nouveau oligarque russe, je m’achèterais toutes les bouteilles du Shu et j’en ferais des bains !

D’une peau sèche à une peau mixte : la routine de la galère

Depuis l’hiver (et un changement de contraceptif), ma peau a décidé de bouder les produits qu’elle avait l’habitude d’adorer. Elle a aussi décrété qu’elle allait faire quelques microkystes (souvent) et des petits boutons (plus rares). Et je m’en sors comment, avec ma peau sensible et allergique ? Voici donc la routine de la libération, soit la routine à peu près supportée par ma peau capricieuse.

maquillage kaki, pinceaux shu, routine visage 037

L’huile démaquillante

maquillage kaki, pinceaux shu, routine visage 048

Je n’ai pas fait une croix dessus (faut pas déconner) mais je la prend moins riche et j’évite les huiles contenant de la paraffine (qui est sacrément occlusive et qui favorise donc les petits boutons).

J’ai testé un paquet d’huile depuis que je tiens ce blog mais quand j’ai essayé la Ultime8 de Shu Uemura (le petit échantillon que vous voyez sur la photo), toutes les autres sont passées au second plan (sauf une, que je trouve encore pas mal !). J’ai l’habitude de charger les yeux : il me faut donc une huile qui démaquille parfaitement. Je l’ai trouvé… à tester encore, voir ses effets sur le long terme mais elle paraît au top ! Elle coûte un bras à l’achat mais le petit échantillon sur la photo me dure depuis plus de 2 semaines… Du coup j’hésite, sachant que les autres huiles démaquillantes partent à une vitesse hallucinante (forcément, puisqu’il me faut le double de quantité pour mes yeux maquillés !)

Le nettoyant

Il ne figure pas sur la photo de famille parce que je change régulièrement (je sais, maaal). Mais pour le moment, je n’en ai pas encore trouvé qui répond à toutes mes exigences (pas trop cher, compo assez saine, facile à transporter et qui ne dessèche pas). J’utilise un nettoyant moussant pour le moment, qui est chouette mais légèrement trop agressif pour ma peau.

Je suis donc toute ouïe à vos propositions !

La lotion

 

J’utilise la brume Açaï de chez Kiehl’s. Elle est bio, pratique et dure longtemps. Le souci, c’est qu’elle contient de l’alcool (le conservateur !) et j’aimerais éviter de fragiliser ma peau avec ce genre d’ingrédients. C’est ultra compliqué de trouver une lotion ou tonique sans alcool, avec une compo assez naturelle et qui ne contient pas d’alcool.

Je suis en train de changer et de passer à l’eau cellulaire d’Estederm reçue l’année dernière et elle me paraît pas mal du tout… Affaire à suivre !

Les sérums

Deux fois par jour, j’utilise le sérum hydratant Klairs (qui est une merveille sans nom !). Il est extrêmement fluide, pénètre rapidement et hydrate ma peau si bien qu’elle est à peine ridulée (ok, ça se dit pas. D’autres expressions à me proposer ?).

maquillage kaki, pinceaux shu, routine visage 046

Une fois par jour (depuis que la grosse crise est passée !), j’applique le sérum contre les boutons Kiehl’s. Il est incroyable ce produit tellement il est efficace. Un microkyste (du moment qu’il n’est pas trop résistant) est dégommé au bout de 2 petits jours et mes cicatrices de boutons sont un lointain souvenir au bout de quelques semaines. J’avais peur de son efficacité au départ (il contient des silicones…) mais c’est un produit que j’aurais toujours dans ma salle de bain.

maquillage kaki, pinceaux shu, routine visage 044

La crème hydratante

Pour le moment, j’ai un petit échantillon (disons format voyage !) de Shu. Un gel crème hydratant, merveilleux pour une peau mixte comme la mienne. Seul (gros) souci : elle contient de l’alcool. J’irais donc faire un tour du côté non alcoolisé la prochaine fois !

Le contour des yeux

Kiehl’s, mon amour. La crème est à l’avocat et c’est la texture la plus crémeuse et hydratante que j’ai trouvé pour le moment. D’après mes souvenirs, il ne contient pas de silicones. En général, l’hiver est assez rude et ma peau en prend un sacré coup (elle pèle notamment au niveau de l’oeil). Ici pas de problème : elle est ultra nourrie et les rides de déshydratation partent à vue d’oeil !

maquillage kaki, pinceaux shu, routine visage 050

Je commence tout juste à apprivoiser ma peau mixte mais je m’en sors plutôt pas mal. Et vous, des produits chouchous ?

Desert Essence : un croisé entre huile démaquillante et nettoyant

Lors de ma dernière commande chez Iherb, j’avais craqué pour un nettoyant/démaquillant spécial peaux sèches et sensibles. Sans trop me poser de questions (Desert Essence fait des produits bios et je voulais absolument tester un démaquillant organique), je l’ai ajouté à mon panier. Et depuis 3 semaines que je l’utilise, je suis toujours aussi perplexe.

Ce n’est pas une huile mais plus un gel qui se transforme en lait à force de masser. Pas besoin d’émulsionner comme une huile habituelle. La texture est très étrange : elle ressemble à de la gélatine avec une odeur assez désagréable (l’orange amère mélangée à d’autres trucs, très peu pour moi).

La couleur du gel à force de masser. Nous sommes donc ultra sexy avec la face blanchâtre…

L’efficacité est plus que passable. Si le teint est parfaitement démaquillé après un passage, les yeux c’est une autre histoire… Non seulement le mascara (waterproof ou non) reste accroché au cil,mais en plus, le nettoyant/démaquillant pique les yeux (alors que la description qu’en fait le site indique bien qu’il n’est pas irritant). A ce compte là, même l’eau d’une piscine d’une Thalasso pas chère me démaquillerait mieux ! Si c’est pour utiliser un lait pour les yeux et ce nettoyant pour le visage, je préfère encore m’en passer…

Seul point positif : son flacon pompe, très pratique pour distribuer la bonne dose.

Bref, à fuir si vous aimez vous maquiller les yeux mais sans problème si vous chargez le teint. Je suis très déçue des dernières huiles testées, et j’espère que la prochaine (dont j’ouvrirais le flacon d’ici peu !) tiendra ses promesses !

Huile démaquillante Cattier : du progrès à faire !

Il y a quelques semaines, je gagnais un bon d’achat sur le site Ayanature par la trop cool 100pour100soie. Vu que mon huile galénic vivait ses dernières heures de démaquillant, je suis passée du coté vert de la force : j’ai embarqué (virtuellement) l’huile démaquillante bio Cattier.

Bon, déjà c’est vraiment agréable qu’une marque bio se mette au démaquillant à l’huile : les huiles végétales traditionnelles ne s’émulsionnent pas et c’est juste l’horreur à rincer. Celle-ci s’utilise comme une huile démaquillante traditionnelle : on l’applique sur visage sec, on masse, on émulsionne et on rince. Et (normalement…) on est démaquillée.

Le packaging est sympa : un flacon pompe, très pratique. On en est pas à se rouler par terre mais parfois, il faut savoir être pragmatique.

La texture est ultra liquide : moi qui avait l’habitude d’un produit légèrement gélifiée, j’ai été très surprise la première fois ! En revanche, ça ce n’est pas franchement économique : on en met partout et ça coule dans le lavabo ; bonjour le gaspillage !

Sur cette huile, deux gros soucis majeurs :

* Elle pique les yeux. Franchement, c’est l’horreur. Je pleure à chaque fois que je me démaquille les yeux. J’ai déjà tout essayé : la rincer très rapidement, faire suivre le nettoyant de suite, utiliser peu ou énormément d’eau,… rien n’y fait. Et c’est juste ultra désagréable d’avoir des yeux rouges et douloureux après le démaquillage.

*Elle ne démaquille pas correctement les yeux. Alors ok, je met la dose (fards foncés, mascara). Mais rien n’est waterproof alors que les promesses du flacon sont qu’elle démaquille les maquillages résistants à l’eau !

Pourtant, il est bien écrit efficacité waterproof, non…?

Alors oui, elle sent très bon. Sa texture ultra fluide est vraiment agréable sur la peau (on dirait presque une huile de massage) et elle laisse la peau très douce après le démaquillage. Mais mes yeux sont si rouges qu’on dirait un lapin atteint de myxomatose et ma serviette est pleine de trace de mascara. Certes je la finirais parce que ce n’est pas un mauvais produit en soi (bien au contraire), mais je ne la achèterais pas parce qu’elle a deux gros défauts. Je préfère passer faire un tour sur Thalasseo.com * pour chouchouter ma peau (et je fais des rimes, c’est merveilleux !).

Prix : environ 15€ les 100 ml.

*Lien sponsorisé.

Ma peau a soif : Nectar de Rose Melvita

Jeu de mot du jour bonjour ! Aujourd’hui, je vous parle d’une crème que j’utilise ce mois-ci (et les mois prochains, jusqu’à ce qu’elle soit vide en fait – oui, je termine tous mes produits !), et que je teste depuis un moment. Il s’agit du Nectar de Rose Melvita.

La gamme est sorti au début de l’été et est composé de rose (sans blague) mais qui ont éclot dans les montages (pour éviter la pollution, dixit le communiqué de presse). La gamme (composée de 5 produits, mais je n’ai testé que celui dont je vous fais la revue) va de la gelée désaltérante à l’eau micellaire. Pour ma peau sèche, j’ai été très intriguée par ce nectar à la texture « silicone like ». Une crème bio avec une texture proche de celle contenant des silicones (que j’aime beaucoup pour leur coté cocon) ? Je marche !

La texture est très agréable : assez épaisse (c’est une crème de nuit), elle s’applique bien et est relativement proche d’une crème contenant des silicones. Elle est très légèrement grasse mais pour une peau sèche ou normale, elle convient bien. Je l’applique le matin et au bout de quelques minutes, elle est entièrement rentrée. Pour une peau grasse, je déconseille évidemment : il faudra se tourner vers la gelée désaltérante.

Depuis que je l’utilise, ma peau respire la santé. Elle est hydratée toute la journée, ne tire pas, ne brille pas et est toute douce. Petit bémol : je pense qu’elle est plus nourrissante que véritablement hydratante. Pour moi qui applique un sérum hydratant, ce n’est pas un problème mais pour une personne utilisant uniquement la crème et cherchant à réduire les ridules, je ne suis pas convaincue qu’elle suffise.

Le packaging est adorable (rose, assez classe tout en étant girly, assez étonnant de Melvita dont les flacons sont souvent plus sobres) et le flacon pompe est une bénédiction (je HAIS les pots où je trempe mes doigts sales).

L’odeur est assez forte, même si elle s’estompe rapidement (une fois sur la peau, on ne sent quasiment plus rien). Evidemment, si vous êtes allergiques ou réfractaires à l’odeur de la rose, passez votre chemin. M’enfin dans ce cas, l’idée d’acheter une gamme à la rose parait très légèrement farfelue…

Son prix est raisonnable pour une crème de cette qualité : une vingtaine d’euros pour 40ml. Sachant que c’est bio, il vous en faut très peu (attention justement à ne pas en prendre de trop sous peine de vous tartiner !), elle tient très longtemps !

Bref, si vous êtes à la recherche d’une crème hydratante et nourrissante, assez cocon et bio, je ne peux que vous conseiller celle-ci !