Desert Essence : un croisé entre huile démaquillante et nettoyant

Lors de ma dernière commande chez Iherb, j’avais craqué pour un nettoyant/démaquillant spécial peaux sèches et sensibles. Sans trop me poser de questions (Desert Essence fait des produits bios et je voulais absolument tester un démaquillant organique), je l’ai ajouté à mon panier. Et depuis 3 semaines que je l’utilise, je suis toujours aussi perplexe.

Ce n’est pas une huile mais plus un gel qui se transforme en lait à force de masser. Pas besoin d’émulsionner comme une huile habituelle. La texture est très étrange : elle ressemble à de la gélatine avec une odeur assez désagréable (l’orange amère mélangée à d’autres trucs, très peu pour moi).

La couleur du gel à force de masser. Nous sommes donc ultra sexy avec la face blanchâtre…

L’efficacité est plus que passable. Si le teint est parfaitement démaquillé après un passage, les yeux c’est une autre histoire… Non seulement le mascara (waterproof ou non) reste accroché au cil,mais en plus, le nettoyant/démaquillant pique les yeux (alors que la description qu’en fait le site indique bien qu’il n’est pas irritant). A ce compte là, même l’eau d’une piscine d’une Thalasso pas chère me démaquillerait mieux ! Si c’est pour utiliser un lait pour les yeux et ce nettoyant pour le visage, je préfère encore m’en passer…

Seul point positif : son flacon pompe, très pratique pour distribuer la bonne dose.

Bref, à fuir si vous aimez vous maquiller les yeux mais sans problème si vous chargez le teint. Je suis très déçue des dernières huiles testées, et j’espère que la prochaine (dont j’ouvrirais le flacon d’ici peu !) tiendra ses promesses !

Publicités

Huile démaquillante Cattier : du progrès à faire !

Il y a quelques semaines, je gagnais un bon d’achat sur le site Ayanature par la trop cool 100pour100soie. Vu que mon huile galénic vivait ses dernières heures de démaquillant, je suis passée du coté vert de la force : j’ai embarqué (virtuellement) l’huile démaquillante bio Cattier.

Bon, déjà c’est vraiment agréable qu’une marque bio se mette au démaquillant à l’huile : les huiles végétales traditionnelles ne s’émulsionnent pas et c’est juste l’horreur à rincer. Celle-ci s’utilise comme une huile démaquillante traditionnelle : on l’applique sur visage sec, on masse, on émulsionne et on rince. Et (normalement…) on est démaquillée.

Le packaging est sympa : un flacon pompe, très pratique. On en est pas à se rouler par terre mais parfois, il faut savoir être pragmatique.

La texture est ultra liquide : moi qui avait l’habitude d’un produit légèrement gélifiée, j’ai été très surprise la première fois ! En revanche, ça ce n’est pas franchement économique : on en met partout et ça coule dans le lavabo ; bonjour le gaspillage !

Sur cette huile, deux gros soucis majeurs :

* Elle pique les yeux. Franchement, c’est l’horreur. Je pleure à chaque fois que je me démaquille les yeux. J’ai déjà tout essayé : la rincer très rapidement, faire suivre le nettoyant de suite, utiliser peu ou énormément d’eau,… rien n’y fait. Et c’est juste ultra désagréable d’avoir des yeux rouges et douloureux après le démaquillage.

*Elle ne démaquille pas correctement les yeux. Alors ok, je met la dose (fards foncés, mascara). Mais rien n’est waterproof alors que les promesses du flacon sont qu’elle démaquille les maquillages résistants à l’eau !

Pourtant, il est bien écrit efficacité waterproof, non…?

Alors oui, elle sent très bon. Sa texture ultra fluide est vraiment agréable sur la peau (on dirait presque une huile de massage) et elle laisse la peau très douce après le démaquillage. Mais mes yeux sont si rouges qu’on dirait un lapin atteint de myxomatose et ma serviette est pleine de trace de mascara. Certes je la finirais parce que ce n’est pas un mauvais produit en soi (bien au contraire), mais je ne la achèterais pas parce qu’elle a deux gros défauts. Je préfère passer faire un tour sur Thalasseo.com * pour chouchouter ma peau (et je fais des rimes, c’est merveilleux !).

Prix : environ 15€ les 100 ml.

*Lien sponsorisé.

Huile végétale VS huile démaquillante

Depuis que je me suis convertie au layering, l’huile est la première étape de mon démaquillage du soir. J’ai testé deux types d’huile complètement différente : huile végétale (dont l’huile est tirée des plantes, tu l’auras deviné, ici Kerasoin) et huile démaquillante « traditionnelle » (ici huile gélifiée démaquillante, dont j’avais fait la revue ici). Le match des huiles, c’est maintenant !

Qui remportera la palme de la meilleure huile ?

Texture

Gélifiée pour l’une (Galénic) et liquide pour l’autre (Kerasoin), les textures n’ont rien à voir. Pour se démaquiller, l’huile végétale est plus économique : elle s’étale plus facilement. Il en faut donc un peu moins : j’utilise 5 pressions (yeux compris) avec l’huile galénic, environ 3 pressions avec l’huile végétale.

Là où la Galénic bat l’huile végétale à plate couture, c’est lors du rinçage. Dès le contact de l’eau sur l’huile, elle se transforme en lait. Plus de gras, elle se rince ultra facilement (elle s’émulsionne quoi). L’huile végétale laisse un film gras (la rincer à l’eau ne sert à rien, disons le clairement) et il faut passer avec du savon ensuite. Et là encore, parfois je dois REpasser avec du savon : c’est long, c’est chiant et c’est pas pratique.

Efficacité

Tous les jours c’est blush + fards (souvent foncés) + mascara (ultra noir). Autant dire que je met la dose. Et autant dire qu’elles sont toutes les deux efficaces ! Je dépose une noix sur mes doigts et j’applique sur mes paupières, je répartis délicatement le produit (délicatement, ça veut dire que je ne frotte pas comme une forcenée sous peine de s’arracher tous les cils !). Sur ce plan, elles se valent même si j’ai une petite préférence pour la galénic qui vient à bout plus rapidement de mon mascara.

Ingrédients

Parlons des choses qui fâchent… Si la Galénic ne contient pas de parabens, certains ingrédients ont tout de même retenus mon attention (notamment les PEG). J’y suis un peu moins sensible que dans une crème parce qu’elle se rince mais j’aurais aimé peut-être une composition plus clean… même si elle est loin d’être dégueu ! De toute façon, on ne peut pas faire une huile qui s’émultione parfaitement avec des ingrédients 100% naturels (ou bien ?).

Les huiles de la marque Kerasoin contiennent 100% d’huile végétale. Attention à certaines autres marques (notamment Florescence) : les huiles contiennent du parfum et d’autres produits (gélifiants je pense). Ce n’est pas « mal » en soi, surtout que les parfums sont naturels en général, mais si vous cherchez du 100% naturels, lisez la liste des ingrédients d’abord.

Odeur

Odeur d’huile pour la Kerasoin (et les huiles végétales en général) et odeur caractéristique des huiles lavantes pour Galénic (un peu comme celle d’Eucérin), j’ai une préférence pour cette dernière. Mais c’est une question de préférence, aucune des odeurs n’est désagréable.

Prix

Bon, là, l’huile végétale écrase la Galénic… Environ 4€50 pour la Kerasoin et à peu près 21€ pour la Galénic. A voir combien de temps elle va me tenir mais pour vous donner une idée, l’huile végétale me dure environ 2mois pour 50ml. Un rapport qualité/prix imbattable !

Et finalement ?

Pratique et hyper efficace pour l’huile traditionnelle, économique et composition clean pour l’huile végétale, elles ont chacune leurs points forts et leurs points faibles. Moi je ne me suis pas fixée, j’aime beaucoup testé et je les utilise alternativement.

Et vous, adepte du démaquillage à l’huile ? Une préférence ?

Huile démaquillante Galénic : j’adhère !

Suite au soin que j’avais effectué dans ma parapharmacie habituelle, j’ai eu droit à des formats miniatures de plusieurs produits Galénic. Depuis quelques semaines, je teste l’huile démaquillante Argane. M’as-t-elle convaincu ? Oui ! Revue.

Le format miniature de l'huile Argane

Elle permet un démaquillage en douceur, du visage et des yeux. C’est un très bon point. Elle ne m’a absolument pas piqué les yeux, seul un voile flou est apparu. Mais bon, c’est toutes les huiles comme ça !

Elle a une texture très gélifiée (en même temps, pas de surprises c’est noté dessus…) ce qui la rend agréable à utiliser parce qu’elle n’est pas trop liquide donc on n’en perd pas la moitié (économie, chère amie !).

La texture de l'huile ? Gélifiée, transparente et un peu collante.

Si je voulais chercher la petite bête, je dirais que sa texture est un peu collante et pas très facile à étaler (contrairement à une huile végétale, par exemple). Mais le fait qu’elle s’émulsionne très bien réduit cet inconvénient à un petit détail.

L'huile se transforme en lait au contact de l'eau

J’apprécie le peu de produit à prendre pour pouvoir se démaquiller tout le visage, qu’elle s’émulsionne très facilement et qu’aucun maquillage ne luit résiste (même pas le waterproof). Elle est franchement top et je pense me la racheter lorsque mon tube sera fini.

Prix : environ 21€ les 125ml.