Blush Cosmetics et la palette 88 couleurs : je vous dis tout !

Ou presque.

J’en rêvais depuis des lustres, d’une palette 88 couleurs. Je savais que je voulais des neutres (mais pas que), des verts (mais pas que), des irisés (mais pas que) et des métallisés (mais pas que) (qui a dit que j’étais une fille exigeante ?). Mes allusions très subtiles (« achètes moi CA » notamment) étant restées sans réponse auprès de mon cher et tendre, voilà que je craquais pour la palette 88 couleurs.

Prise en plein soleil, les couleurs sont sublimes !

J’ai choisi la 88 Couleurs Hot Earth de chez Blush Cosmetics après moult tergiversions : il m’en aura coûté 14€ environ, frais de ports inclus.

Mais qu’en ai-je pensé ?

Commandée vendredi, arrivée mercredi sachant que le week-end était férié. Rien à redire : la palette est expédiée du Royaume Unie, et elle a été extrêmement rapide.

Pas de casse à déplorer, les fards sont arrivés entiers. Malgré l’extrême prudence de la marque au niveau de l’emballage, certains fards peuvent arriver casser : dans ce cas, n’hésitez pas à écrire au service client, la plupart rembourse ou renvoie une autre palette.

Assez petite (disons plus petite que ce à quoi je m’attendais), elle est pratique pour voyager (et donc avoir des dizaines de fards !). Le miroir est très pratique, les embouts mousse aussi (je vous dirais pourquoi plus tard héhé) et l’ouverture très facile (disons que, contrairement à ma palette Coastal Scents, je ne me casse pas un ongle à chaque fois que je l’utilise).

Par contre, le plastique est très léger et fait donc très cheap. Mais très franchement, pour ce prix, en a-t-on quelque chose à faire ? Pour ma part, rien du tout.

Pour faire simple, la pigmentation est très inégale. La plupart des fards (notamment les foncés et colorés) sont extrêmement bien pigmentés (autant que des Coastal Scents, voire des Sleek pour certains). Les plus clairs sont souvent décevant, même si certains sont tops.

Au niveau de l’application, il faut souligner que les fards sont extrêmement poudreux (chutes bonjour), là encore certains plus que d’autres. Une base est donc indispensable et les embouts mousse sont bien pratiques (étrange mais vrai : un fard poudreux appliquer avec un embout mousse fait moins de chutes). Rien d’insurmontable : mes fards Uban Decay en font autant pour certains, il suffit de bien tapoter son pinceau avant d’appliquer le fard.

Le prix est très raisonnable (c’est une des palette les moins chers que j’ai pu trouver à commander en Europe) et le rapport qualité/prix excellent. Les couleurs sont bien variées (même si les adeptes du très colorés trouveront le choix un peu limité) : on y trouve du bleu, du vert, du violet, du marron,… Mais des teintes très « passe partout », exactement comme j’aime.

Et comme des maquillages valent mieux que des swatchs, voici ceux que j’ai réalisés avec la palette.

Vert et bleu (étrangement, ça rend extrêmement bien)

Dégradé de violet

Le fameux maquillage orange, qui ne m’a valu que des compliments

Alors, tentée ? Elle vous plaît cette palette ?

Publicités