J’ai la peau en berne, je fais quoi ?

Ce matin, j’ai presque eu un choc en me regardant dans le miroir. Ma peau me faisait payer mes excès de junk food (c’est pas ma faute, le 280 est de retour chez MacDo alors je ne réponds plus de moi !) et mon manque de sommeil (et puis le fait que je n’ai pas mis de crème la veille, non plus…). Bref, j’ai sorti l’artillerie lourde pour sauver ma (la) face.

Les sauveurs de la peau terne et rabougrie (ce mot peut encore s’utiliser en 2012, la preuve !)

Première étape : nettoyer/réveiller

J’utilisais l’eau thermale d’Avène qui est géniale, mais une lotion hydratante conviendra parfaitement. Les peaux grasses utiliseront un nettoyant avant, moi je fais l’impasse là-dessus et ma peau s’en porte beaucoup mieux (qu’on soit claires, je me lave le soir hein !). Je masse pour faire rentrer le tout mais on peut aussi utiliser un coton (préférez les cotons réutilisables en bambou, bien plus doux).

Deuxième étape : hydrater/étinceler

(j’exagère très légèrement…).

Pour ça, j’utilise le masque réhydratant express de Galénic qui a une action géniale sur mes ridules de déshydratation (et repulpe ma peau) mais aussi sur mon teint. Après l’avoir laissé poser pendant une vingtaine de minutes, je le rince et j’ai la peau bien plus lumineuse qu’avant. Cette action n’est pas indiquée sur la boîte ou dans la notice mais j’apprécie qu’il ait une action en plus de l’hydratation !

Troisième étape : protéger/compléter

Quand j’ai la peau vraiment fatiguée, j’ajoute un sérum sous la crème hydratante (Crème sorbet caudalie ici). Après le masque, je n’en ressens pas le besoin mais si vous avez la peau vraiment terne et déshydratée, n’hésitez pas !

Cette crème peut s’appliquer sur toutes les peaux grâce à sa texture très légère (je devrais en faire la revue d’ailleurs) et depuis l’arrivée de la chaleur (ou presque, à défaut d’avoir du soleil au moins je caille moins).

Bref, avec tout ça, j’ai presque récupéré une peau sortable. Tant mieux !

Et vous, des astuces anti peau terne ?

Publicités