Huile végétale VS huile démaquillante

Depuis que je me suis convertie au layering, l’huile est la première étape de mon démaquillage du soir. J’ai testé deux types d’huile complètement différente : huile végétale (dont l’huile est tirée des plantes, tu l’auras deviné, ici Kerasoin) et huile démaquillante « traditionnelle » (ici huile gélifiée démaquillante, dont j’avais fait la revue ici). Le match des huiles, c’est maintenant !

Qui remportera la palme de la meilleure huile ?

Texture

Gélifiée pour l’une (Galénic) et liquide pour l’autre (Kerasoin), les textures n’ont rien à voir. Pour se démaquiller, l’huile végétale est plus économique : elle s’étale plus facilement. Il en faut donc un peu moins : j’utilise 5 pressions (yeux compris) avec l’huile galénic, environ 3 pressions avec l’huile végétale.

Là où la Galénic bat l’huile végétale à plate couture, c’est lors du rinçage. Dès le contact de l’eau sur l’huile, elle se transforme en lait. Plus de gras, elle se rince ultra facilement (elle s’émulsionne quoi). L’huile végétale laisse un film gras (la rincer à l’eau ne sert à rien, disons le clairement) et il faut passer avec du savon ensuite. Et là encore, parfois je dois REpasser avec du savon : c’est long, c’est chiant et c’est pas pratique.

Efficacité

Tous les jours c’est blush + fards (souvent foncés) + mascara (ultra noir). Autant dire que je met la dose. Et autant dire qu’elles sont toutes les deux efficaces ! Je dépose une noix sur mes doigts et j’applique sur mes paupières, je répartis délicatement le produit (délicatement, ça veut dire que je ne frotte pas comme une forcenée sous peine de s’arracher tous les cils !). Sur ce plan, elles se valent même si j’ai une petite préférence pour la galénic qui vient à bout plus rapidement de mon mascara.

Ingrédients

Parlons des choses qui fâchent… Si la Galénic ne contient pas de parabens, certains ingrédients ont tout de même retenus mon attention (notamment les PEG). J’y suis un peu moins sensible que dans une crème parce qu’elle se rince mais j’aurais aimé peut-être une composition plus clean… même si elle est loin d’être dégueu ! De toute façon, on ne peut pas faire une huile qui s’émultione parfaitement avec des ingrédients 100% naturels (ou bien ?).

Les huiles de la marque Kerasoin contiennent 100% d’huile végétale. Attention à certaines autres marques (notamment Florescence) : les huiles contiennent du parfum et d’autres produits (gélifiants je pense). Ce n’est pas « mal » en soi, surtout que les parfums sont naturels en général, mais si vous cherchez du 100% naturels, lisez la liste des ingrédients d’abord.

Odeur

Odeur d’huile pour la Kerasoin (et les huiles végétales en général) et odeur caractéristique des huiles lavantes pour Galénic (un peu comme celle d’Eucérin), j’ai une préférence pour cette dernière. Mais c’est une question de préférence, aucune des odeurs n’est désagréable.

Prix

Bon, là, l’huile végétale écrase la Galénic… Environ 4€50 pour la Kerasoin et à peu près 21€ pour la Galénic. A voir combien de temps elle va me tenir mais pour vous donner une idée, l’huile végétale me dure environ 2mois pour 50ml. Un rapport qualité/prix imbattable !

Et finalement ?

Pratique et hyper efficace pour l’huile traditionnelle, économique et composition clean pour l’huile végétale, elles ont chacune leurs points forts et leurs points faibles. Moi je ne me suis pas fixée, j’aime beaucoup testé et je les utilise alternativement.

Et vous, adepte du démaquillage à l’huile ? Une préférence ?

Publicités

Huiles végétales, laquelle choisir ?

« Les huiles végétales sont obtenues à partir de graines, fruits ou racines extraites par premières pression à froid. Ces huiles végétales ont de formidables vertus tant thérapeutique que cosmétique », d’après Melvita. Chaque plante dont est issue l’huile a des propriétés spécifiques, mais elles ont hydratent, nourissent et adoucissent la peau.

Première étape de la technique du millefeuille (ou layering japonais), les huiles sont indispensables pour nettoyer toutes les impuretés accumulées aux cours de la journée.

D’abord, halte aux idées reçues : oui, en ayant la peau grasse, on peut utiliser une huile sans que celle-ci soit comédogène (il suffit de la rincer au savon). Il faut juste trouver celle qui convient à notre type de peau.

Peau sèche : Huile d’avocat, Huile d’Argan, Huile d’Amande douce et Huile de Macadomia

Elles ont toute un point commun : l’hydratation ! Nourissantes et hydratantes, elles sont parfaites pour des peaux sèches. Pour faire un choix, on peut se fier à leurs autres propriétés.

L’huile d’avocat est anti-âge (elle combat les rides) et est excellente pour le contour des yeux. Elle prévient également les vergetures. De plus, c’est la moins cher (8,5€ les 50ml chez Melvita). Vous l’aurez compris, mon chouchou !

L’huile d’argan peut s’utiliser sur les cheveux en masque.

L’huile de Macadomia est parfaite en soin du corps, elle prévient le déssèchement cutanée en hiver. Et elle peut s’utiliser en huile de massage !

L’huile d’amende douce est pour les peaux les plus sèches et son odeur est très agréable (contrairement aux autres !).

Peau sensible : Huile de Calendula, Huile de Millepertuis

Le Calendula apaise les peaux sensibles et irrités.

L’huile de Millepertuis est elle aussi indiquée, avec le petit plus d’apaiser les coups de soleil et régénère la peau.

Peau grasse : Huile de Nigelle, Huile de noisette, Huile de noyaux d’abricots

L’huile de nigelle est traditionnellement utilisée pour traiter les peaux grasses, tandis que l’huile de noisette est séborégulatrice (donc plus ou moins identique).

L’huile de noyau d’abricot est très peu grasse et s’utilise pour les peaux mixtes et grasses. Son petit plus est qu’elle ravive le teint. De plus, elle a des propriétés anti-âge.

Peau mature : Huile de germes de blé, Huile de Jojoba, Huile d’onagre et Huile de Périlla

L’huile de germe de blé prévient le vieillissement et donc ne s’utilise pas lorsque les rides sont déjà marquées.

L’huile de Jojoba sera conseillée pour les peaux déshydratée ; l’huile d’onagre pour les peaux sensibles et l’huile de périlla pour les peaux irritées.