Une peau bonnasse !

Pour la petite info, je présente ici une routine pour peau mixte !

Mais je ne parle pas de la peau sublime quand on revient de vacances au soleil : à ce moment-là, la couche cornée est épaissie par les UV donc les imperfections se sortent pas. D’où cette illusion (qui ne dure pas !) qu’elle est purifiée (attention au rebond en septembre !).

Moi je te parle de ta peau qui fait la gueule, qui est terne et qui multiplie les imperfections. C’est mon cas en été : surtout des microkystes et des comédons – c’est légèrement l’horreur. Du coup, j’ai adapté ma routine pour apporter un nettoyage plus approfondi et quelques produits pour l’éclat. Je te les dévoile !

Matin

Depuis quelques temps, je me passe uniquement une eau florale sur le visage avant ma crème. Normalement ce n’est pas l’idéal (le sébum dans la nuit, tout ça) mais depuis que je ne me nettoie plus le visage chaque matin, ma peau tire moins, est moins rouge et beaucoup plus belle. Donc je continue ! N’oublions pas qu’au départ, le sébum n’est pas l’ennemi n°1 mais plutôt un élément de protection de la peau…

Eau florale à la rose Sanoflore, crème hydratante Açai Kiehl's et UV Défense Kiehl's

Eau florale à la rose Sanoflore, crème hydratante Açai Kiehl’s et UV Défense Kiehl’s

Je suis dingue de l’eau florale Sanoflore, dont l’horreur est très sympa. Pour la suite, j’utilise la crème hydratante Açai Kiehl’s qui est malheureusement discontinuée (drame !). Et pour finir, une protection solaire urbaine (ni blanche, ni grasse : elle est presque magique) que j’utilise parfois en base de maquillage (mais le fond de teint tient moins longtemps qu’avec mes bases Shu, dommage !).

Soir

Le soir, c’est décrassage obligatoire !

Routine du soir, bonsoir

Routine du soir, bonsoir

Petite liste des produits utilisés :

*Huile démaquillante Shu Uemura : j’aimerais beaucoup craquer pour une huile bio… Mais aucune n’arrive à la cheville de celle-ci. Elle est sans huile minérale (attention, uniquement la rose et la ultime8 !), formulée pour les peaux mixtes et aucun maquillage ne lui résiste. C’est ma préférée d’entre toute (et vu le prix, elle peut !).

*Nettoyant Alverde : alors là, grosse – que dis-je – ENORME révélation ! Depuis que je l’ai découvert il y a 2 mois je ne jure que par lui (et j’en ai 2 en stock pour ne pas tomber en rade !). C’est le MEILLEUR nettoyant pour peau mixte que j’ai testé. C’est une crème nettoyante (qui ne mousse donc absolument pas !) mais extrêmement douce (grâce aux tensioactifs peu agressifs) malgré son action incroyable sur le grain de peau. A 2,25€ et bio, je ne vois vraiment pas comment il pourra être détonné un jour…

*Eau florale sanoflore

*Soin réparateur Midnight de Kiehl’s : que des huiles botaniques (certaines hydrogénées par contre) et essentielles pour réparer la peau. Depuis que je l’utilise, ma peau est lumineuse et parait beaucoup plus reposée. Je suis bluffée !

*Crème hydratante Avoir 20 ans de Fun’Ethic : après l’avoir reçu à Noël et testée quelques jours, je l’ai laissé de coté parce que pas assez hydratante pour ma peau. Du coup, elle réparait parfaitement les pointes de mes cheveux (je vous ferais probablement un article là-dessus, elle est merveilleuse pour ça !) mais point ma peau. Depuis que les températures sont montées au dessus de 20°C, elle est néanmoins parfaite niveau hydratation. Je pense qu’elle conviendrait parfaitement à des peaux normales ou mixtes à grasses.

 

Une fois par semaine

 

Brosse SOS pureté

Brosse SOS pureté

 

 

Cette brosse est extrêmement douce. Toutefois, elle décuple les effets du nettoyant donc pour ma peau plutôt sensible, je ne l’utilise qu’une à deux fois par semaine, pour éviter de trop fragiliser mon visage. Non seulement elle permet un nettoyage en profondeur ET en douceur, mais en plus, elle procure un massage très agréable. Reçue il y a environ 3 semaines par Mon Corner B, je vous en parlerais plus longuement dans un article dédié quand je l’aurais testé sur le long terme !

 

 

 

Pour finir, le dernier produit de ma routine. Je l’utilise après un gommage (ne chercher pas, mon gommage est maison : sucre + huile démaquillante et voilà !). Il est génial et ne contient pas de substances issues de la pétrochimie (tous les ingrédients sont autorisés par la certification BDIH – mais attention le produit n’est pas bio, la certification demande des points particuliers).

Ce masque purifie la peau, mais la rend aussi plus lumineuse et apporte un coup de frais. C’est mon deuxième pot et surement pas le dernier !

Masque frais Sirène

Masque frais Sirène

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Base de teint : un indispensable (comment les choisir)

Si vous êtes comme mes clientes, vous allez me regarder avec de grands yeux et me dire « non mais vraiment, vous mettez crème + base + fond de teint : c’est pas TROP ? ». En général, je réponds « non » et je récite dans ma tête tout ce que je fais le matin avant de finir par le coup de poudre magique : et pourtant, je ne passe pas plus de 10 minutes dans la salle de bain, maquillage compris.

Mes indispensables : 2 bases Shu Uemura (une violette pour l'éclat et une beige matifiante qui cache les pores) et deux BB Cream (Holika Holika ma favorite et SkinFood)

Mes indispensables : 2 bases Shu Uemura (une violette pour l’éclat et une beige matifiante qui cache les pores) et deux BB Cream (Holika Holika ma favorite et SkinFood)

Mais revenons au sujet : la base de teint. Pour certaines, c’est une vague ruse des conseillères pour vendre toujours plus. Mais je vous assure, c’est utile. Très utile !

Pourquoi utiliser une base ?

Déjà, ça permet de prolonger la tenue du fond de teint. Avec une (bonne) base, il ne bougera pas de la journée et vous n’aurez pas besoin de retouches.

Ensuite, ça permet d’éviter les boutons. Je vous vois déjà arriver « ouais mais attend, ajouter une couche sur ta peau ça permet d’éviter les spots ? Elle se mique de nous ». Saches, chère lectrice, que si tu mets ton fond de teint directement par dessus ta crème de jour, tu as de la chance de ne pas avoir des microkystes, points noirs et spots à gogo. Parce que ta crème continue à pénétrer dans la journée (normal, elle hydrate et c’est son taff) mais si tu as eu la bonne idée d’appliquer un truc par dessus directement, elle l’entraîne avec. Donc miam miam le fond de teint direct dans les pores !

Au final, la base isole ta peau du reste des produits de maquillage et donc les empêche de bouger. Pour te citer une phrase d’une cliente « c’est un peu comme si je me mettais un sac plastique sur la tronche », enfin, tu vois l’idée quoi.

Comment la choisir ?

Les adeptes du bio ne vont pas trop m’aimer mais les meilleures bases que j’ai testé contiennent toutes des silicones. Je n’ai peut être pas encore trouvé la bonne au rayon bio mais franchement, je doute très fort que ça arrive. M’enfin je ne suis pas fermée !

Si tu as des rougeurs, tu peux investir dans une base colorée verte qui va neutraliser la couleur rouge de la peau.

Si tu as le teint terne, choisis-en une violette. C’est pour contrebalancer l’effet un peu « jaune » également. La mienne est couleur lila et quand je l’applique, ma peau devient presque porcelaine : c’est canon !

Il en existe un paquet d’autres : pour pores dilatés, éclat, matifiante,… Y en a pour tous les problèmes !

Si tu as une peau mixte, je te conseille une mousse (ou en tout cas une légère) et pour des peaux plus sèches, une crème sera parfaite.

Et si je ne veux pas investir ?

Je sais que base + fond de teint + poudre, tout le monde ne peut pas se le permettre. Du coup, on peut trouver des astuces à moindre coût parce que souvent, on a ce qu’il faut dans sa salle de bain ! En gros, dès qu’un produit contient des silicones, on peut s’en servir comme base. BB crème, crème solaire voire sérum : tout peut s’utiliser ! Quand j’ai une grosse flemme, je fais BB crème et fond de teint là où il faut (comprendre : CERNES et BOUTONS, mes deux plus grands amis).

032

Et vous alors, déjà adepte ?

Les masques de nuit : mes nouveaux chouchous !

Depuis le sleeping BB mask de Erborian, on en parle beaucoup. Toutes les marques s’y sont mises : comme la BB crème, on a tout pompé sur les asiatiques (my scheming avec sa gelée de nuit au tea tree, sasatinie et son sleeping mask,…).

Kiehl's ou Shu : la bataille est lancée !

Kiehl’s ou Shu : la bataille est lancée !

Pour ma part, j’en ai deux chouchous. Ils squattent ma face au moins 1 fois par semaine chacun : ils font du bien à ma peau, on ne se prend pas la tête à les rincer (coucou les masques gels !) et on n’a pas une tronche qui fait flipper tout le monde avec (quand on vit avec quelqu’un – à part son chat – c’est mieux).

OVER NIGHT BIOLOGICAL PEEL – Kiehl’s

C’est à la fois un exfoliant chimique et un hydratant. Je l’ai depuis septembre et honnêtement, je l’adore.

001

Son action exfoliante est très légère : on est loin d’un gommage à grains et une peau avec des squames (les petites peaux mortes blanches) ne l’apprécieront pas. Pour les autres, foncez ! Non seulement il exfolie en douceur mais en plus, il hydrate. La peau au réveil a un bel éclat, est rebondie et on sent qu’elle a fait le plein de bonnes choses.

Niveau texture, il est assez fluide mais colle légèrement (il vaut mieux le laisser pénétrer un peu avant d’aller dormir). Pas forcément top, mais bon, c’est pas trop son job non plus !

Attention pour les adeptes des cosmétos naturels : on en est loin! Il contient des silicones et du paraben notamment.

Prix : 45€ dans les boutique Kiehl’s et sur le site internet.

QUENCH – Shu Uemura

LE meilleur masque hydratant du monde. Ni plus ni moins (même si vu le prix, il peut !). Pas trop de cochonneries (pas de silicones !) à l’horizon mais beaucoup d’actifs hydratants (acide hyaluronique, urée, glycérine) pour repulper.

002

Deux pressions suffisent, il dure donc à peu près mille ans. Encore une fois, il colle (plus que le kiehl’s d’ailleurs) il faut donc laisser cette texture un peu gélifiée pénétrer.

Pour les résultats, ils sont magiques (enfin presque) : la peau est plus rebondie, le teint est moins terne, l’hydratation est au max (dès la première application).

Gros frein : son prix. Il coûte environ 75€ en France (et ça fait très très mal). Sur Sasa, ils sont quelques produits de la marque donc surveillez régulièrement !

Ma préférence va tout de même au Kiehl’s, qui a un rapport qualité/prix excellent. Mais si j’avais un porte monnaie de nouveau oligarque russe, je m’achèterais toutes les bouteilles du Shu et j’en ferais des bains !

D’une peau sèche à une peau mixte : la routine de la galère

Depuis l’hiver (et un changement de contraceptif), ma peau a décidé de bouder les produits qu’elle avait l’habitude d’adorer. Elle a aussi décrété qu’elle allait faire quelques microkystes (souvent) et des petits boutons (plus rares). Et je m’en sors comment, avec ma peau sensible et allergique ? Voici donc la routine de la libération, soit la routine à peu près supportée par ma peau capricieuse.

maquillage kaki, pinceaux shu, routine visage 037

L’huile démaquillante

maquillage kaki, pinceaux shu, routine visage 048

Je n’ai pas fait une croix dessus (faut pas déconner) mais je la prend moins riche et j’évite les huiles contenant de la paraffine (qui est sacrément occlusive et qui favorise donc les petits boutons).

J’ai testé un paquet d’huile depuis que je tiens ce blog mais quand j’ai essayé la Ultime8 de Shu Uemura (le petit échantillon que vous voyez sur la photo), toutes les autres sont passées au second plan (sauf une, que je trouve encore pas mal !). J’ai l’habitude de charger les yeux : il me faut donc une huile qui démaquille parfaitement. Je l’ai trouvé… à tester encore, voir ses effets sur le long terme mais elle paraît au top ! Elle coûte un bras à l’achat mais le petit échantillon sur la photo me dure depuis plus de 2 semaines… Du coup j’hésite, sachant que les autres huiles démaquillantes partent à une vitesse hallucinante (forcément, puisqu’il me faut le double de quantité pour mes yeux maquillés !)

Le nettoyant

Il ne figure pas sur la photo de famille parce que je change régulièrement (je sais, maaal). Mais pour le moment, je n’en ai pas encore trouvé qui répond à toutes mes exigences (pas trop cher, compo assez saine, facile à transporter et qui ne dessèche pas). J’utilise un nettoyant moussant pour le moment, qui est chouette mais légèrement trop agressif pour ma peau.

Je suis donc toute ouïe à vos propositions !

La lotion

 

J’utilise la brume Açaï de chez Kiehl’s. Elle est bio, pratique et dure longtemps. Le souci, c’est qu’elle contient de l’alcool (le conservateur !) et j’aimerais éviter de fragiliser ma peau avec ce genre d’ingrédients. C’est ultra compliqué de trouver une lotion ou tonique sans alcool, avec une compo assez naturelle et qui ne contient pas d’alcool.

Je suis en train de changer et de passer à l’eau cellulaire d’Estederm reçue l’année dernière et elle me paraît pas mal du tout… Affaire à suivre !

Les sérums

Deux fois par jour, j’utilise le sérum hydratant Klairs (qui est une merveille sans nom !). Il est extrêmement fluide, pénètre rapidement et hydrate ma peau si bien qu’elle est à peine ridulée (ok, ça se dit pas. D’autres expressions à me proposer ?).

maquillage kaki, pinceaux shu, routine visage 046

Une fois par jour (depuis que la grosse crise est passée !), j’applique le sérum contre les boutons Kiehl’s. Il est incroyable ce produit tellement il est efficace. Un microkyste (du moment qu’il n’est pas trop résistant) est dégommé au bout de 2 petits jours et mes cicatrices de boutons sont un lointain souvenir au bout de quelques semaines. J’avais peur de son efficacité au départ (il contient des silicones…) mais c’est un produit que j’aurais toujours dans ma salle de bain.

maquillage kaki, pinceaux shu, routine visage 044

La crème hydratante

Pour le moment, j’ai un petit échantillon (disons format voyage !) de Shu. Un gel crème hydratant, merveilleux pour une peau mixte comme la mienne. Seul (gros) souci : elle contient de l’alcool. J’irais donc faire un tour du côté non alcoolisé la prochaine fois !

Le contour des yeux

Kiehl’s, mon amour. La crème est à l’avocat et c’est la texture la plus crémeuse et hydratante que j’ai trouvé pour le moment. D’après mes souvenirs, il ne contient pas de silicones. En général, l’hiver est assez rude et ma peau en prend un sacré coup (elle pèle notamment au niveau de l’oeil). Ici pas de problème : elle est ultra nourrie et les rides de déshydratation partent à vue d’oeil !

maquillage kaki, pinceaux shu, routine visage 050

Je commence tout juste à apprivoiser ma peau mixte mais je m’en sors plutôt pas mal. Et vous, des produits chouchous ?

Les pinceaux qui coûtent un bras valent-ils vraiment leur prix ?

Sur la blogo, « pinceaux de qualité » rime avec MAC. Je ne suis pas passée par cette phase intermédiaire : de Coastal Scents, ELF et autres joyeusetés à prix plus que raisonnable, j’ai investis dans ceux de Shu Uemura.

maquillage kaki, pinceaux shu, routine visage 013

Pas franchement connue du grand publique, la marque propose ses huiles démaquillantes (évidemment… je vous en parlerais !), du soin, du maquillage… et bien sur des pinceaux. Pinceaux qui coûtent un bras, sans déconner. Mais ils sont en poils naturels, assemblés à la main au Japon et d’une qualité sans nom (m’a dont-dit). Mais valent-ils leur coût ?

Pinceau 18 : l’applicateur fond de teint

…en poils naturels. D’habitude, les textures crémeuses nécessitent des poils synthétiques. Eh bien je n’ai pas encore trouvé meilleur pinceau à fond de teint que celui-là.

maquillage kaki, pinceaux shu, routine visage 027

Il est doux, ultra précis (il passe même sous les yeux pour planquer les cernes), a la forme idéale (pour repasser une couche en tapotant pour couvrir plus). Enorme hic : il coûte 65€.

D’après mes petites recherches internet, il n’y a qu’en Europe qu’il coûte aussi cher. Au Etats-Unis notamment, il est à 42$ (soit le prix d’un bon pinceau MAC quoi). Si vous avez l’occasion de vous en faire ramener, n’hésitez pas !

Pinceau 8HR : la rolls des estompeur

J’hésitais avec le fameux 217 de MAC, j’ai finalement préféré le Shu… et je ne le regrette pas une seule seconde !

maquillage kaki, pinceaux shu, routine visage 019

L’ombre dans le creux se fait toute seule, l’estompage pour un smocky est pliée en 10 secondes. C’est mon meilleur allié make up et pour rien au monde je ne le changerais ! Si vous voulez investir dans un pinceau estompeur de qualité, c’est celui là qu’il vous faut !

Prix : 65€.

Pinceau 7H

maquillage kaki, pinceaux shu, routine visage 022

Mon meilleur allié des maquillages rapides. Au départ, il est fait pour appliquer le rouge à lèvres mais je l’utilise comme pinceau pour les yeux. Il est ultra pratique pour foncé le coin externe, pour appliquer l’eye liner, pour les sourcils,… Bref, il est top.

maquillage kaki, pinceaux shu, routine visage 020

Pour moi, il fait partie de mes indispensables (au même titre qu’un pinceau plat pour appliquer le fard à paupières) mais les filles pressées ou les débutantes qui appliquent uniquement une seule ombre n’en verront pas particulièrement l’utilité. Pour un pinceau utilisé uniquement comme applicateur de liner, il coûte bien trop cher.

Prix : 65€.

Vous l’aurez compris, ces pinceaux sont hallucinants. Je les lave régulièrement et ils ne perdent pas un seul poil, ils n’ont même pas besoin de brush gards pour garder leur forme lors du séchage.. Alors, certes, ils sont très chers. Mais je vois ça comme un investissement et comme une économie sur le long terme (qui n’a jamais acheté un pinceau à 10€ « juste pour voir » et qui finalement a été tellement déçue qu’elle ne l’utilise plus ?). J’ai envie d’investir dans des pinceaux qui durent longtemps, même si ça veut dire attendre 6 mois entre chaque achat.