Huile sèche Galénic : pas mieux que prodigieuse.

Dans les produits que m’avaient envoyée la marque il y a plusieurs mois déjà se trouvaient une huile sèche. Pas ultra fan, je l’ai gardé pour l’été où j’apprécie plus ce genre de texture. Depuis que la chaleur a repointé le bout de son nez, je m’enduis consciencieusement chaque soir pour avoir (un peu) l’impression d’être à la plage (alors que bon, je bosse dans un frigo la journée… quel merveilleux mois d’août !). Si j’apprécie globalement le produit, j’ai quelques petits détails qui me dérangent.

J’ai beaucoup apprécié le packaging. S’il est plutôt simple (spray), il est pratique. Le flacon est en plastique et je n’ai pas peur de le laisser tomber lorsque j’ai les mains grasses (coucou Nuxe, si tu me lis !). Le flacon est léger et se glisse partout, très pratique pour emmener dans sa valise sans avoir peur de le casser.

La texture est assez liquide. Elle est loin d’une huile végétale (notamment l’huile de jojoba ou de macadamia de Melvita que j’utilie parfois). Attention donc à ne pas en mettre partout… même si avec le spray, il faut VRAIMENT être maladroite (ok, ok, j’avoue, j’en met partout et je laisse tomber des trucs !).

Niveau hydratation, je la pensais plus hydratante que ça. Disons qu’elle laisse la peau douce (encore heureux hein !) mais pour une peau vraiment sèche, je ne la conseillerais pas.

Son principal problème, à mon sens, est sa pénétration. Elle est grasse et en plus, impossible de s’habiller tout de suite après sous peine de tâcher ses vêtements. Alors évidemment, on ne doit pas attendre des plombes non plus. Mais il vaut mieux la réserver pour le soir histoire d’épargner ses habits, juste au cas où

Autre défaut, mineur cette fois, c’est son odeur. Elle est très peu présente. Pour certaines ce sera un point positif mais moi j’aime bien (du moins sur les huiles) un léger parfum.

Son prix paraît élevé (environ 26€) mais le spray contient 125ml (contre 50 pour l’huile prodigieuse). Comme il en faut peu, le rapport qualité/prix est bon ! A savoir qu’elle peut également s’utiliser sur les cheveux pour les hydrater (je ne par contre pas vous en dire plus, comme elle contient des silicones – même en petite quantité – je n’ai pas essayé).

Bref, j’aime beaucoup cette huile. Si elle n’est pas mon coup de coeur de l’année, elle fait bien son boulot et je prends plaisir à l’utiliser. N’est-ce pas là le principal ?

Et vous alors, les huiles sèches ? Vous en utilisez ? Vous êtes tentées par Galénic ?

 

Routine d’été pour ne pas encasser sa peau

J’avais déjà fait plusieurs articles sur mes routines soins visage, mais j’adapte selon les saisons. Et paraît qu’on est en été maintenant (ces deux derniers me l’auront prouvés, aujourd’hui moins !). Or en été, la peau d’autres besoins que l’hiver, c’est pourquoi j’ai adapté tout ça.

Routine du matin : joli teint et protection.

Je pschitte la lotion et j’applique ma crème fétiche pour les beaux jours, la crème sorbet désaltérante Caudalie dont je vous ais déjà parlé. Rien de neuf sous le soleil (ou la pluie, tu me diras). J’applique ensuite par dessus une crème solaire Inell qui est en fait la marque Leclerc. Je l’ai achetée parce qu’elle est hydratante en plus de protéger du soleil et ce n’est pas du luxe. Elle est plutôt pas mal, je vous en ferais une revue très prochainement !

Je privilégie les textures fluides et pas cocoon comme en hiver : il faut que ça amène du frais et du léger, une bonne dose d’hydratation suffit à la peau. Ce n’est pas la peine de la nourrir trop avec des crèmes trop grasses, les besoins sont bien différents.

Le soir, ma routine ne diffère pas de l’hiver en terme de nettoyage (toujours huile + savon !) et la lotion est identique à celle du matin. Je tiens à préciser que le démquillage est important tout le temps, mais d’autant plus en été : surtout pour enlever la crème solaire et les filtres chimiques qu’elle contient.

Routine du soir : décrassage.

Après le démaquillage minutieux, je repschitte de la lotion (comme le matin) et je masse. J’applique mon sérum Aqua Déluge qui ne me quitte pas de l’année (parce qu’en été, on a aussi besoin d’hydratation !). Ensuite j’applique mon sérum contour des yeux puis la crème lissante Galénic de la gamme Nectalys. Elle hydrate très bien et j’aime bien son coté tout doux pour la nuit. Elle est très légère mais parfaite pour ces jours de chaleurs (j’en ferais, là encore, une revue bientôt mais je ne la teste pas depuis assez longtemps pour en parler correctement !).

Et vous, vous changez de routine l’été ? Quels sont vos produits fétiches ?

J’ai la peau en berne, je fais quoi ?

Ce matin, j’ai presque eu un choc en me regardant dans le miroir. Ma peau me faisait payer mes excès de junk food (c’est pas ma faute, le 280 est de retour chez MacDo alors je ne réponds plus de moi !) et mon manque de sommeil (et puis le fait que je n’ai pas mis de crème la veille, non plus…). Bref, j’ai sorti l’artillerie lourde pour sauver ma (la) face.

Les sauveurs de la peau terne et rabougrie (ce mot peut encore s’utiliser en 2012, la preuve !)

Première étape : nettoyer/réveiller

J’utilisais l’eau thermale d’Avène qui est géniale, mais une lotion hydratante conviendra parfaitement. Les peaux grasses utiliseront un nettoyant avant, moi je fais l’impasse là-dessus et ma peau s’en porte beaucoup mieux (qu’on soit claires, je me lave le soir hein !). Je masse pour faire rentrer le tout mais on peut aussi utiliser un coton (préférez les cotons réutilisables en bambou, bien plus doux).

Deuxième étape : hydrater/étinceler

(j’exagère très légèrement…).

Pour ça, j’utilise le masque réhydratant express de Galénic qui a une action géniale sur mes ridules de déshydratation (et repulpe ma peau) mais aussi sur mon teint. Après l’avoir laissé poser pendant une vingtaine de minutes, je le rince et j’ai la peau bien plus lumineuse qu’avant. Cette action n’est pas indiquée sur la boîte ou dans la notice mais j’apprécie qu’il ait une action en plus de l’hydratation !

Troisième étape : protéger/compléter

Quand j’ai la peau vraiment fatiguée, j’ajoute un sérum sous la crème hydratante (Crème sorbet caudalie ici). Après le masque, je n’en ressens pas le besoin mais si vous avez la peau vraiment terne et déshydratée, n’hésitez pas !

Cette crème peut s’appliquer sur toutes les peaux grâce à sa texture très légère (je devrais en faire la revue d’ailleurs) et depuis l’arrivée de la chaleur (ou presque, à défaut d’avoir du soleil au moins je caille moins).

Bref, avec tout ça, j’ai presque récupéré une peau sortable. Tant mieux !

Et vous, des astuces anti peau terne ?

Revue : une peau de bébé en deux minutes (ou presque) [Galénic]

Je l’appelle aussi le masque "anti peau flasque" (mais ça passe moins bien dans un titre !) ou Masque Réhydratant express (son vrai nom). J’aime beaucoup Galénic, notamment son masque repulpant, je continue donc les tests.

Aquapulpe, aux baies sauvage. Ca donne envie !

Lorsque j’ai découvert ce produit envoyé par la marque, j’ai eu un petit doute. 2 minutes seulement pour réhydrater la peau ? C’est pas un peu prétentieux comme ambition ? Tu comprendras plus bas que la réponse est non.

J’ai testé ce masque lorsque ma peau était en sale état : elle était tellement déshydratée que je voyais des ridules sur mon front (tu conviendras qu’à 22 balais, c’est ballot). Je l’ai appliqué en grosse couche partout (sauf le contour des yeux, si tu m’entends Galénic, pourrais-tu formuler un masque pour cette partie aussi ?) et j’ai attendu. Je te mentirais si je te disais que je le l’ai laissé que 2 minutes. Plutôt 10.

L’impression première est agréable : le masque donne une sensation de frais et pour les chaudes journées de la semaine dernière, c’était une vraie bénédiction. Seulement, je pense que c’est aussi son point faible : il est très frais au départ et plus je le laissais poser, plus cette sensation devenait désagréable. Au bout d’une dizaine de minutes, je l’ai rincé parce que ça me picotait vraiment. Pourtant, rien n’indique que ma peau a réagi : aucune rougeurs, une peau très lumineuse et rebondie, et des ridules inexistantes. J’imagine que c’est l’action du masque qui donne cette sensation mais je dois dire qu’elle n’est pas agréable (en même temps, sachant qu’il est censé poser 2 minutes et que je l’ai laisser 4x fois plus longtemps, certaines diront que je donne le bâton pour me faire battre et elles ont raison). EDIT : LORS DE L’APPLICATION D’UNE LOTION AVANT LA POSE DU MASQUE, PLUS DE PICOTEMENTS DÉSAGRÉABLES. YOUHOU !

La texture est très agréable, la même que pour le masque repulpant : une espèce de gelée facile à appliquer, moins à rincer. J’aime beaucoup l’odeur très subtile de fruits rouges et la très légère coloration rose.

Bref, j’adore ce masque. Qu’il soit utilisé en "shot" d’hydratation quand on a la peau en berne ou en masque classique pour hydrater correctement, il est parfait. Son seul (petit) défaut est qu’on sent lorsqu’il agit et cela peut être légèrement désagréable sur le moment. Mais c’est un inconvénient mineur vu qu’il fonctionne franchement bien : je pense que c’est le meilleur masque hydratant que j’ai testé (avec le Caudalie, mais celui-ci pose beaaaucoup plus longtemps !). Pour celles que ça intéresse, sa composition est plutôt clean : pas de parabens, pas de phenoxyethanol, pas de PEG.

Masque réhydratant express, Galénic : environ 14€ les 50ml.

Huile végétale VS huile démaquillante

Depuis que je me suis convertie au layering, l’huile est la première étape de mon démaquillage du soir. J’ai testé deux types d’huile complètement différente : huile végétale (dont l’huile est tirée des plantes, tu l’auras deviné, ici Kerasoin) et huile démaquillante "traditionnelle" (ici huile gélifiée démaquillante, dont j’avais fait la revue ici). Le match des huiles, c’est maintenant !

Qui remportera la palme de la meilleure huile ?

Texture

Gélifiée pour l’une (Galénic) et liquide pour l’autre (Kerasoin), les textures n’ont rien à voir. Pour se démaquiller, l’huile végétale est plus économique : elle s’étale plus facilement. Il en faut donc un peu moins : j’utilise 5 pressions (yeux compris) avec l’huile galénic, environ 3 pressions avec l’huile végétale.

Là où la Galénic bat l’huile végétale à plate couture, c’est lors du rinçage. Dès le contact de l’eau sur l’huile, elle se transforme en lait. Plus de gras, elle se rince ultra facilement (elle s’émulsionne quoi). L’huile végétale laisse un film gras (la rincer à l’eau ne sert à rien, disons le clairement) et il faut passer avec du savon ensuite. Et là encore, parfois je dois REpasser avec du savon : c’est long, c’est chiant et c’est pas pratique.

Efficacité

Tous les jours c’est blush + fards (souvent foncés) + mascara (ultra noir). Autant dire que je met la dose. Et autant dire qu’elles sont toutes les deux efficaces ! Je dépose une noix sur mes doigts et j’applique sur mes paupières, je répartis délicatement le produit (délicatement, ça veut dire que je ne frotte pas comme une forcenée sous peine de s’arracher tous les cils !). Sur ce plan, elles se valent même si j’ai une petite préférence pour la galénic qui vient à bout plus rapidement de mon mascara.

Ingrédients

Parlons des choses qui fâchent… Si la Galénic ne contient pas de parabens, certains ingrédients ont tout de même retenus mon attention (notamment les PEG). J’y suis un peu moins sensible que dans une crème parce qu’elle se rince mais j’aurais aimé peut-être une composition plus clean… même si elle est loin d’être dégueu ! De toute façon, on ne peut pas faire une huile qui s’émultione parfaitement avec des ingrédients 100% naturels (ou bien ?).

Les huiles de la marque Kerasoin contiennent 100% d’huile végétale. Attention à certaines autres marques (notamment Florescence) : les huiles contiennent du parfum et d’autres produits (gélifiants je pense). Ce n’est pas "mal" en soi, surtout que les parfums sont naturels en général, mais si vous cherchez du 100% naturels, lisez la liste des ingrédients d’abord.

Odeur

Odeur d’huile pour la Kerasoin (et les huiles végétales en général) et odeur caractéristique des huiles lavantes pour Galénic (un peu comme celle d’Eucérin), j’ai une préférence pour cette dernière. Mais c’est une question de préférence, aucune des odeurs n’est désagréable.

Prix

Bon, là, l’huile végétale écrase la Galénic… Environ 4€50 pour la Kerasoin et à peu près 21€ pour la Galénic. A voir combien de temps elle va me tenir mais pour vous donner une idée, l’huile végétale me dure environ 2mois pour 50ml. Un rapport qualité/prix imbattable !

Et finalement ?

Pratique et hyper efficace pour l’huile traditionnelle, économique et composition clean pour l’huile végétale, elles ont chacune leurs points forts et leurs points faibles. Moi je ne me suis pas fixée, j’aime beaucoup testé et je les utilise alternativement.

Et vous, adepte du démaquillage à l’huile ? Une préférence ?

Ces services clients qui…ne répondent jamais

Je suis une cliente exigente, je le reconnais. Même quand je suis satisfaite, il m’arrive d’envoyer des mails au service client d’une marque pour poser une question, éclaircir un point ou même demander des infos sur des produits ou des ingrédients. Y en a qui (en gros) de s’adresser ailleurs, y en qui sont très très sympas (rarement des marques françaises), y en qui répondent pas du tout.

Liste non exhaustive

Oui Galénic, je parle de toi. Je suis très fan de leurs produits (vu le nombre de revues sur ce blog, vous l’aurez deviné) mais beaucoup moins de leur service client. J’ai envoyé un premier mail au mois de décembre à propos d’un ingrédient (le phénoxyethanol, vous vous en doutez !) : je voulais quelques précisions sur la présence de cet ingrédient dans leurs produits et s’ils en produisaient sans. Silence radio. Autre mail la semaine dernière, sur les mêmes préoccupations et une demande de conseil pour ma peau déshydratée, toujours rien. Autant vous dire que je suis extrêmement déçue de ce manque de professionnalisme. J’apprécie énormément la marque mais ce silence concernant les préoccupations des clients me laissent perplexe et relativement mécontente. J’en arrive même à bouder la marque, pour vous dire…

Et Lush… qu’en dire ? En feuilletant le Lush Times, la jeune naïve que je suis s’est étonnée de trouver plusieurs ingrédients douteux dans certains de leurs savons et shampoings. Du paraben (désigné par son autre nom, vous vous en doutez) et du SLS notamment. Je leur envoie ma demande par mail mi-décembre. Je soir même, gentil réponse me disant que pour une telle question, mieux vaut me téléphoner ; je donne mon numéro de téléphone et puis silence. Relance de ma part mi-janvier, re mail gentil où la personne m’explique qu’elle m’appelle le lendemain et re-silence. Bon, j’exagère : j’ai tout de même reçu un appel téléphonique où la personne s’excusait de ne pas m’avoir rappelé plus tôt et m’avouait ne pas avoir le temps… qu’elle me rappellerait la semaine d’après. Vous vous en douter, plus de nouvelles.

Thémis… marque bio découverte la semaine dernière, mail enthousiaste pour leur demander un renseignement sur leurs produits mais aucune réponse. Chouette.

Je ne demande pas grand chose, deux lignes me suffisent. Histoire de dire qu’on a répondu à ma demande quoi… Ce genre de comportement donne une très mauvaise image de la marque ce qui ne leur sied pas. C’est franchement dommage parce que je suis une personne qui apprécie ces marques mais qui est déçue de leur comportement peu professionnelle. Si ces marques ne peuvent pas faire face aux mails, alors qu’elles n’indiquent pas leur adresse mail en contact ! Qu’elles mettent un numéro de téléphone ou une adresse postale !

Et vous, des déceptions aussi de ce coté là ?

Huile démaquillante Galénic : j’adhère !

Suite au soin que j’avais effectué dans ma parapharmacie habituelle, j’ai eu droit à des formats miniatures de plusieurs produits Galénic. Depuis quelques semaines, je teste l’huile démaquillante Argane. M’as-t-elle convaincu ? Oui ! Revue.

Le format miniature de l'huile Argane

Elle permet un démaquillage en douceur, du visage et des yeux. C’est un très bon point. Elle ne m’a absolument pas piqué les yeux, seul un voile flou est apparu. Mais bon, c’est toutes les huiles comme ça !

Elle a une texture très gélifiée (en même temps, pas de surprises c’est noté dessus…) ce qui la rend agréable à utiliser parce qu’elle n’est pas trop liquide donc on n’en perd pas la moitié (économie, chère amie !).

La texture de l'huile ? Gélifiée, transparente et un peu collante.

Si je voulais chercher la petite bête, je dirais que sa texture est un peu collante et pas très facile à étaler (contrairement à une huile végétale, par exemple). Mais le fait qu’elle s’émulsionne très bien réduit cet inconvénient à un petit détail.

L'huile se transforme en lait au contact de l'eau

J’apprécie le peu de produit à prendre pour pouvoir se démaquiller tout le visage, qu’elle s’émulsionne très facilement et qu’aucun maquillage ne luit résiste (même pas le waterproof). Elle est franchement top et je pense me la racheter lorsque mon tube sera fini.

Prix : environ 21€ les 125ml.

Revue: Masque Hydratant Rajeunissant Galénic

Chose promise, chose due ! La revue du masque de la gamme Ophycée de Galénic est arrivée (enfin, je l’ai écrite quoi !). Je l’ai acheté suite à mon mini soin du visage (article précédent) et je ne le regrette pas.

Petite précision d’abord, il est indiqué Masque Rajeunissant Repulpant immédiat. Bon… j’ai 21 ans, donc les rides et moi, disons qu’on ne se connaît pas (encore). Je l’ai acheté pour son pouvoir hydratant et non repulpant. Ceci étant dit, passons au test !

Le masque est bleu : il contient des algues bleues, c’est plutôt normal donc.

C’est aussi assez étrange de se tartiner le visage au point de ressembler à un Shtroumpf, mais je ne recule devant rien (par contre, je tiens à préserver ma dignité et seul mon miroir à le droit de me scruter lorsque je suis bleue – non l’internet mondial).

La texture est épaisse mais le masque s’étale très facilement. L’odeur est présente, pas prenante pour autant. Je ne saurais dire ce que ça sent… ce n’est pas désagréable mais, sans se mentir, on n’applique pas ce masque pour titiller ses narines.

Il est à laisser poser 5 minutes, puis l’excédent se retire avec un coton. Comme je ne respecte jamais les notices, je le laisse poser une quinzaine de minutes et je le rince. Il s’absorbe rapidement et peu de produit reste à enlever une fois le temps de l’application écoulée.

La peau est magnifique après cette application ! Elle est extrêmement douce et lumineuse. L’ydratation est parfaite : ma peau est deshydratée mais après l’application, mes ridules s’estompent et mes plaques de sécheresse se voient moins. L’effet repulpant ne se voit évidemment pas chez moi, mais ma mère l’ayant utilisé de temps en temps, je dois avouer que je n’en vois pas les effets.

Sa composition n’est pas très clean, mais Galénic n’est pas une marque bio. Donc vous y trouverez des parabens !

Conclusion : Pour hydrater une peau en manque d’eau, je recommande à 100% ! Pour des peaux plus matures en revanche, je suis plus mitigée et je conseillerais de se tourner vers une marque ou une gamme plus spécifique. Il saura convaincre les femmes (ou hommes, je ne suis pas sexiste) pressé(e)s pour son temps de pause ultra réduit.

Prix : environ 24€ les 50ml. (Pour info, je l’ai acheté au mois de novembre et à raison d’environ d’une à deux applications par semaine, je pense qu’il me tiendra encore un mois).

Galénic me gâte !

Ma pharmacie préférée a un concept que j’adore : chaque mois, elle fait découvrir une marque de sa gamme à travers des mini-soins. Le mois de novembre était consacré à Galénic.

J’avoue, je ne connaissais que très peu. J’avais acheté une crème conseillée par un pharmacien (apparemment pas trop au courant) : Nectalys. Autant dire une catastrophe, elle ne convenait de loin pas à ma peau sèche.

L’animation dans ma pharma consistait en des mini-soins : un soin du visage en version très rapide ! Si je n’étais pas convaincue, c’est maintenant chose faite.

J’ai eu droit à l’huile démaquillante gélifiée qui est une merveille (j’en ferais la revue bientôt).

La lotion et le gommage sont tops aussi, mais la lotion n’a aucun bienfait particulier et si elle est parfaite pour le moment, je vais me tourner vers une plus hydratante. Le gommage est agréable aussi mais bon, il existe des gommages à moindre coût.

Le masque Ophycée est terrible ! Hydratant, repulpant (bon, ok, je n’en ai pas besoin mais je partage avec ma mère et lui convient parfaitement) et surtout, le temps de pose n’est que de 5 minutes. Revue prévue pour bientôt.

Pour me remercier, j’ai eu droit à une trousse à maquillage remplie d’échantillons et de format miniature.

Tous ne me convenait pas, mais j’en ai encore beaucoup à tester et je vous fais une revue de tout ça très vite !

Trois hydratants corporels au banc d’essai

Depuis l’arrivée de l’hiver, ma peau est aussi hydratée que celle d’une momie. Ce n’est pas faute d’avoir appliquer des soins quotidiens (oui, chaque jour !!!). Pour le moment, j’en ai testé 3. Détails.

Crème lactée Argane de Galénic

Bon, une crème c’est déjà léger pour une hydratation corporelle quand on a une peau qui a besoin d’être nourrie. Mais elle est indiquée peaux très sèches donc elle devrait convenir à ma peau, me suis-je (naïvement) dit.

Commençons par les points positifs. Elle s’étale merveilleusement bien. Elle sent bon, sans que son parfum ne soit trop présent. Et… ça s’arrête là.

Points négatifs, j’en vois plusieurs. Déjà, l’hydratation… quasi nulle. Indiquée pour peaux très sèches, et je me pose encore la question pourquoi. Aucune amélioration niveau hydratation. Pour une peau normale elle convient parfaitement, mais surement pas lorsqu’on a besoin d’un vrai soin nutritif. Et sa compo… silicone en deuxième position, bof bof. Je suis franchement déçue : c’est une crème "cache-misère" qui n’apporte rien concrètement. De plus, son prix est exorbitant pour sa qualité

Prix : environ 24€ les 200ml.

Cold Cream Emulsion Corporelle de Avène

Indiquée pour les peaux particulièrement désséchées, la Cold Cream fait bien son boulot. Elle hydrate correctement et la peau et la laisse douce. Pour une peau agressée par l’hiver, je la conseille particulièrement.

Mais ENORME point négatif (qui m’empêche de l’acheter) : son odeur. Elle est vraiment insupportable pour mon odorat et me rappelle un peu l’huile de bourrache. Et l’odeur imprègne TOUT, impossible de m’habiller (et d’aller faire un bisou à chéri). Bref, impossible de l’utiliser sans une violente envie de vomir.

Prix : environ 16€ les 400ml.

Baume émollient Lipikar La Roche-Posay

Il remporte la victoire haut la main ! Ce baume apporte un confort instantané à la peau. Il hydrate sans être gras et sa texture est très agréable. Je l’utilise depuis quelques jours mais je sens déjà une amélioration. Il pénètre de suite dans la peau : on peut l’utiliser le matin sans soucis ! Son parfum est très très discret. Mon chouchou. Petit plus, le flacon pompe !

Prix : environ 20€ les 400ml.