Microkystes : la guerre est déclarée !

Ma peau a toujours eu des soucis. Mais depuis maintenant quelque temps, c’est l’horreur. J’ai des boutons, qui restent biiiiien sous la peau et qui font mal. Difficile à faire partir, l’idée c’est surtout de prévenir. Et pour ça, je ne vous parlerai pas de produits mais surtout de petits trucs en plus qui aide !

Bien nettoyer

Je viens d’inventer l’eau tiède. En fait, je parle surtout de nettoyer sans agresser. Et pour ça, j’utilise la brosse SOS pureté de chez moncornerb, reçue il y a quelques mois. Elle est extrêmement douce et surtout, elle permet de « booster » les effets du nettoyant (d’où l’utilité d’utiliser un nettoyant doux). En l’utilisant régulièrement, j’ai vu une amélioration sur mes pores dilatés (beaucoup moins présents).
En revanche, une peau sensible ne l’utilisera pas tous les jours : personnellement, c’est environ 2x/semaine, sinon mes joues rougissent trop. Je vous la recommande : ses poils sont très doux, et elle n’agresse pas du tout (comme la brosse kiko, par exemple, je ne reviendrais pas dessus…). Petit conseil si vous souhaitez la commander : pour la nettoyer, passez un peu d’eau bouillante sur les poils histoire que ça ne conserve pas les bactéries. Mais surtout, faites bien sécher à l’envers !

La brosse sos pureté de MonCornerB

La brosse sos pureté de MonCornerB

 

Le reste du temps, pour rincer ma crème nettoyante à l’argile (sans sulfate d’ailleurs, elle est merveilleuse !), je m’aide de ma konjac. Elle exfolie légèrement la peau sans agresser. Sachant que les microkystes sont dus à une accumulation de cellules mortes formant un « bouchon » sur le pore et empêchant le sébum de dégager hors du pore, c’est une bonne idée.

La konjac, c'est le petit rond derrière (au cas où)

La konjac, c’est le petit rond derrière (au cas où)

 

Le traitement ponctuel de choc !

Lorsque je sens le bouton sous la peau, j’applique tout de suite une goutte d’acide salicylique de chez aromazone. Et bien sur, je masse bien. J’ai également fabriqué un gel pour les prévenir, mais en ce moment (changement de saison + climatisation au travail + stress) ça ne fonctionne pas assez vite. Je vous en reparle très vite !

001

 

Un sourire plus blanc que blanc

Non, on ne va pas parler lessive (merci d’être indulgent, pour pondre ce titre, j’y ai passé beaucoup de temps). Il y a quelques semaines, j’ai été contactée par Séverine, de chez BeconfiDent pour tester leurs produits : des produits de blanchiment dentaire naturels (une grande partie de leurs ingrédients sont bio – les trois principaux sont issus de l’agriculture biologique). Et dans la liste des ingrédients, pas de composants cracras : pas de peroxydes (habituellement présents dans ce type de produit !) mais beaucoup d’ingrédients bien connus (glycérine, bicarbonate de soude, jus d’aloès,…). Bref, j’étais sacrément impatiente : le thé que je bois à longueur de journée se voit sur mes dents !

maquillage + be confident 019

J’ai donc reçu le kit (le truc classique, avec gel blanchissant et gouttières) et le stylo, pratique pour entretenir la blancheur et passer entre les dents par exemple.

J’ai commencé avec cette teinte là :

maquillage + be confident 005Normalement, le test se fait sur 10 jours, une fois par jour. J’avoue n’avoir pas été assidue : je l’ai fais plutôt 2/semaine, sur 2 semaines. Donc 4 utilisations en gros, et il me reste la moitié du tube de gel !

Et TADAAAAA le résultat :

maquillage + be confident 024On voit bien que j’ai gagné quelques teintes. Je pense que j’étais à le teinte n°6 au début, et au bout des 4 utilisations je suis arrivée à la n°3 environ. Je suis plus que contente ! Pour terminer, rapide résumé :

Les avantages

*Rapide : résultats visibles en 2 utilisations

*Naturel : pas de peroxyde, quelques ingrédients bios

*Prix pas exorbitant : 40€ le kit de blanchiment pour 10 utilisations, 29.50€ le stylo

Les inconvénients

*Pour le stylo, c’est un peu la gym des zygomatiques : rester 3 minutes sans toucher ses dents, c’est… du sport !

A part ça, rien à signaler. Si vous avez envie de gagner quelques teintes, je vous recommande la marque les yeux fermés. On trouve les produits sur leur site internet (beconfident.fr) et dans les parapharmacies Parashop.

Ingrédients cosmétiques décriés : idées reçues (avec plein de silicones, SLS,…)

Après ce titre, probablement le plus long de l’histoire de ce blog, laissez moi vous présenter le sujet d’aujourd’hui : les ingrédients qu’on boude. Je lis parfois tellement de bêtises, à la fois dans les blogs ou les magazines, et j’entends parfois du vrai n’importe quoi. Ci-dessous petite liste non exhaustive des composants boudés – parfois à tort – et d’autres encensées – à tort parfois également. Petite mise au point.

Les parabens (hashtag tête de mort, tout ça)

Commençons par un sujet qui fâche. Probablement les ingrédients « problématiques » dont on parle le plus. Perturbateurs endocriniens démontrés par plusieurs études, ce qui pose problème c’est leur influence sur les hormones. Ils seraient responsables de cancers, notamment du cancer du sein (des traces de parabens ont été retrouvé dans les tumeurs – bref ceci n’est pas tellement mon rayon alors je te laisse le soin de t’informer dessus si tu le souhaites : l’observatoire des cosmétiques est parfait pour ça).

Comme je le disais, les parabens seraient cancérigènes. Mais surtout, ils ne sont PAS ALLERGISANTS. J’ai pu lire de nombreuses idioties : NON, les parabens sont très bien tolérés. Et c’est bien pour ça qu’ils étaient aussi utilisés ! Pratiques, peu chers et bien tolérés, la base pour les formulateurs.

Il semblerait également que ceux qui posent le plus problème sont ceux à longue chaine carbonnée – si tes notions de chimie date de plusieurs années, en gros les ethylparaben et methylparaben seront moins problématiques que propyl-butylparaben. Mais rien n’est prouvé.

ATTENTION : les produits « sans paraben » sont extrêmement à la mode. Parfois, le packaging a été revu (pompe = moins besoin de conservateur qu’en pot) ou d’autres conservateurs ont été rajoutés. Le phenoxyethanol semble poser problème mais le PIRE reste le methylisothiasolinone. FUYEZ A TOUT PRIX ! Il est extrêmement allergisant, vraiment problématique celui là.

Les silicones

Déjà, il en existe une multitude dont les propriétés diffèrent. Le cyclométhicone par exemple est très volatil : il ne reste pas. C’est lui qui servira à faire un mascara waterproof par exemple. Pour le reste, il faut savoir que ce sont des composants très polluants (ne se dégradent pas bien) et qu’ils faut bien les démaquiller… Sinon ils sont occlusifs. D’où le fait d’une routine sans silicone, notamment niveau capillaire.

Alverde, une marque silicone free

MAIS ils ne sont pas comédogènes (pour la plupart) : ils laissent passer la vapeur d’eau et sont moins occlusifs que les huiles minérales et que certains composants naturels (les cires, style cera bellina). Une routine visage sans silicone est super, mais ne garantit pas une peau zéro défaut !

La pierre d’alun

Qui peut être naturelle ou synthétique… Peu importe. Elle bloque l’écoulement normal de la transpiration : ce n’est donc PAS une alternative aux sels d’aluminium. C’est la même chose, en fait. Peu importe le greenwashing de certaines marques (tu as du voir cette merveilleuse pub à la télé qui vante les vertus naturelles de la pierre d’alun face aux sels d’alu…).

 

Les tensioactifs (SLS, ammonium lauryl sulfate,…)

Ce sont des agents lavants (utiles donc) mais certains sont bien plus détergents (donc irritants) que d’autres. Ils ne causent PAS d’allergies : ils sont « juste » très agressifs. Mais attention, certains sont autorisés en cosméto bio ! L’ammonium lauryl sulfate (pire que le sodium laureth sulfate niveau agressivité) est présent dans certains shampoings certifiés. Il vaut mieux se tourner vers ceux finissant en « oside » qui sont plus doux (mais plus cher – on a rien sans rien…).

 

Pour le moment, plus aucun ingrédient ne me vient mais je referais probablement un article de ce type. Vu toutes les bêtises qu’on lit…

A très vite !

Cher éditeur de presse féminine

S’il te plait, lis cet article. Parce que ce n’est plus possible.

Je ne parle pas de la presse féminine généraliste (Cosmo, Grazia et co) qui, pour moi, s’adresse à un public qui l’aime bien. Malgré ses injonctions débiles (cet automne, ce sera des slippers ou rien – personnellement ce sera rien pour moi), j’en ai toujours un exemplaire dans mon sac. Quand il faut tuer 2h20 de trajet par jour, tout et surtout n’importe quoi fait l’affaire.

Non aujourd’hui j’ai envie d’interroger l’éditeur sur un sujet particulier : la beauté dans les magazines. SVP, arrêtez :

1. Les articles sur les régimes. Boire du jus d’herbe et manger 4 tomates cerises par jour fait certes maigrir, mais aussi aller plus régulièrement aux toilettes. Et c’est un suicide social.

2. Les maquillages bizarres. Sérieusement, le trait de liner qui fait toute la paupière, ELLE ? Ce commentaire vaut également pour le fard jusque sous le sourcil.

Artistiquement, c’est très beau. Mais à porter pour sortir, c’est moyen

3. Les placements produits des annonceurs PARTOUT. Parfois, on aimerait des petites marques de niches ou des produits vraiment originaux, pour changer.

4. Les « quoi de neuf » quand ce n’est PAS neuf. Un sérum anti-âge c’est pas franchement novateur !

 

Et ajoutez quelques rubriques ou détails qui changeraient un peu :

1. Des analyses de compo. Plus évoluées que « les parabens c’est caca beurk ».

2. Des vrais tutos maquillage, avec des pas à pas pour apprendre à se faire des trucs faciles et canons. Comme celui ci-dessous par exemple.

3. Des shopping list à petits prix. Les météorites de Guerlain sont sublimes mais vraiment hors de prix.

4. Des recettes de cosmétiques home made. On le fait bien pour la cuisine, pourquoi pas le reste ?

 

Je pense que je suis en train de rêver. Les annonceurs font vivre les magazines grâce à la pub, ils ne seront donc pas assez bêtes pour se tirer une balle dans le pied. Mais c’est lassant de voir revenir toujours les mêmes marques, produits encensés par la critique média et qui se révèlent décevant, voire une véritable daube dans le pire des cas. A quand des articles sur Fun’Ethic, Make Up Store et autres ? Bien sur il reste certains blogs (puisque les plus gros ne se distinguent plus franchement des magazines) mais j’avoue prendre beaucoup de plaisir à feuilleter un support papier. Et je ne suis surement pas la seule…

Et vous, satisfaites de l’offre proposée ?

PS : le t-shirt Eleven Paris dans le Cosmo est vraiment canon !

PPS : Vous fatiguez pas, je connais Votre Beauté et je le trouve surement encore plus décevant que les autres.

Une peau bonnasse !

Pour la petite info, je présente ici une routine pour peau mixte !

Mais je ne parle pas de la peau sublime quand on revient de vacances au soleil : à ce moment-là, la couche cornée est épaissie par les UV donc les imperfections se sortent pas. D’où cette illusion (qui ne dure pas !) qu’elle est purifiée (attention au rebond en septembre !).

Moi je te parle de ta peau qui fait la gueule, qui est terne et qui multiplie les imperfections. C’est mon cas en été : surtout des microkystes et des comédons – c’est légèrement l’horreur. Du coup, j’ai adapté ma routine pour apporter un nettoyage plus approfondi et quelques produits pour l’éclat. Je te les dévoile !

Matin

Depuis quelques temps, je me passe uniquement une eau florale sur le visage avant ma crème. Normalement ce n’est pas l’idéal (le sébum dans la nuit, tout ça) mais depuis que je ne me nettoie plus le visage chaque matin, ma peau tire moins, est moins rouge et beaucoup plus belle. Donc je continue ! N’oublions pas qu’au départ, le sébum n’est pas l’ennemi n°1 mais plutôt un élément de protection de la peau…

Eau florale à la rose Sanoflore, crème hydratante Açai Kiehl's et UV Défense Kiehl's

Eau florale à la rose Sanoflore, crème hydratante Açai Kiehl’s et UV Défense Kiehl’s

Je suis dingue de l’eau florale Sanoflore, dont l’horreur est très sympa. Pour la suite, j’utilise la crème hydratante Açai Kiehl’s qui est malheureusement discontinuée (drame !). Et pour finir, une protection solaire urbaine (ni blanche, ni grasse : elle est presque magique) que j’utilise parfois en base de maquillage (mais le fond de teint tient moins longtemps qu’avec mes bases Shu, dommage !).

Soir

Le soir, c’est décrassage obligatoire !

Routine du soir, bonsoir

Routine du soir, bonsoir

Petite liste des produits utilisés :

*Huile démaquillante Shu Uemura : j’aimerais beaucoup craquer pour une huile bio… Mais aucune n’arrive à la cheville de celle-ci. Elle est sans huile minérale (attention, uniquement la rose et la ultime8 !), formulée pour les peaux mixtes et aucun maquillage ne lui résiste. C’est ma préférée d’entre toute (et vu le prix, elle peut !).

*Nettoyant Alverde : alors là, grosse – que dis-je – ENORME révélation ! Depuis que je l’ai découvert il y a 2 mois je ne jure que par lui (et j’en ai 2 en stock pour ne pas tomber en rade !). C’est le MEILLEUR nettoyant pour peau mixte que j’ai testé. C’est une crème nettoyante (qui ne mousse donc absolument pas !) mais extrêmement douce (grâce aux tensioactifs peu agressifs) malgré son action incroyable sur le grain de peau. A 2,25€ et bio, je ne vois vraiment pas comment il pourra être détonné un jour…

*Eau florale sanoflore

*Soin réparateur Midnight de Kiehl’s : que des huiles botaniques (certaines hydrogénées par contre) et essentielles pour réparer la peau. Depuis que je l’utilise, ma peau est lumineuse et parait beaucoup plus reposée. Je suis bluffée !

*Crème hydratante Avoir 20 ans de Fun’Ethic : après l’avoir reçu à Noël et testée quelques jours, je l’ai laissé de coté parce que pas assez hydratante pour ma peau. Du coup, elle réparait parfaitement les pointes de mes cheveux (je vous ferais probablement un article là-dessus, elle est merveilleuse pour ça !) mais point ma peau. Depuis que les températures sont montées au dessus de 20°C, elle est néanmoins parfaite niveau hydratation. Je pense qu’elle conviendrait parfaitement à des peaux normales ou mixtes à grasses.

 

Une fois par semaine

 

Brosse SOS pureté

Brosse SOS pureté

 

 

Cette brosse est extrêmement douce. Toutefois, elle décuple les effets du nettoyant donc pour ma peau plutôt sensible, je ne l’utilise qu’une à deux fois par semaine, pour éviter de trop fragiliser mon visage. Non seulement elle permet un nettoyage en profondeur ET en douceur, mais en plus, elle procure un massage très agréable. Reçue il y a environ 3 semaines par Mon Corner B, je vous en parlerais plus longuement dans un article dédié quand je l’aurais testé sur le long terme !

 

 

 

Pour finir, le dernier produit de ma routine. Je l’utilise après un gommage (ne chercher pas, mon gommage est maison : sucre + huile démaquillante et voilà !). Il est génial et ne contient pas de substances issues de la pétrochimie (tous les ingrédients sont autorisés par la certification BDIH – mais attention le produit n’est pas bio, la certification demande des points particuliers).

Ce masque purifie la peau, mais la rend aussi plus lumineuse et apporte un coup de frais. C’est mon deuxième pot et surement pas le dernier !

Masque frais Sirène

Masque frais Sirène

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fond de teint bio, peut mieux faire !

Chose promis, chose due ! Je vous parle aujourd’hui d’une catégorie de produits que j’ai shoppé en Allemagne de la marque Alverde : il s’agit des produits pour le teint. Moyennement convaincue, et je vous explique pourquoi !

Celui que j’ai vraiment pas aimé…Trop brillant, collant, il peluche et unifie à peine ! Et ne parlons pas du côté « base », c’est une blague.

Je suis habituée à porter du maquillage traditionnel et je voue un culte sans nom à mon fond de teint Shu Uemura qui est magique (couvrance, couleur, application,…). Mais je voulais passer à quelque chose de plus sain pour ma peau : profitant d’une virée en Allemagne, j’ai craqué sur 2 fond de teint (entre autre !).

 

Plutôt pas mal celui-ci. Très brillant mais une fois poudré, il a un joli rendu. Mais sa texture me fait le préférer largement pour l’hiver !

Ce que j’ai aimé

*Le côté bio. C’est agréable de ne pas s’appliquer n’importe quoi sur la face. En plus, les fonds de teint sont formulés pour leur côté « soin » également : pas de déshydratation, et surtout : plus un seul bouton ! On sent qu’ils laissent respirer la peau.

*Les couleurs très naturelles. Impossible de se louper avec : même les débutantes peuvent s’en sortir.

*Les petits prix ! A moins de 4€ le fond de teint et 3€ le blush, on prend peu de risques.

*La facilité d’application : les blush se fondent tout seuls sur la peau et l’highlighter peut s’appliquer aux doigts.

Ce que j’ai moins aimé

*Les fonds de teint peluchent : je déteste ça. C’est moche et ça fait crado. Pour éviter ça, j’en prélève peu et je l’applique après une dizaine de minutes suivant l’application de ma crème de jour. Mais franchement, il suffit que je me gratte pour que je me retrouve avec du beige sous l’ongle. BEURK.

*La couvrance est ulra légère. Pour le jour c’est parfait mais pour le soir… Il ne faut pas avoir trop de rougeurs ou d’imperfections sinon c’est catastrophe. Dommage donc…

*Les fonds de teint nous font briller : beurk beurk beurk. Poudre obligatoire par dessus alors que d’habitude je m’en passe. Du coup ça marque bien touuuuute les plaques de sécheresse et ridules s’il y en a.

Bref, je garde tous les produits pour le teint sauf les fonds de teint que je troquerais volontiers. J’avoue que pour le moment, je n’ai testé que ceux-là dans toute l’offre dispo en bio. Je me tâte à craquer chez UNE ou Couleur Caramel mais j’avoue avoir moyennement envie de redépenser pour rien. Si vous avez des bons produits à me conseiller, je suis preneuse !

Au final, je préfère largement ma CC cream So Bio Ethic (dont je vous reparlerais) : autant niveau couvrance que application, elle bat à plate couture les fonds de teint.

En revanche, et j’en ferais une revue plus tard, deux gros coup de coeur pour le teint : l’highlighter liquide et le fond de teint « camouflage »

Noël avec fun’éthic

Jeudi soir, j’ai été invitée à un apéro bien sympa par la marque Fun’éthic.

Pour rappel, Fun’ethic, c’est ça (entre autre) :002

Des ingrédients naturels (et bios), des formules simples mais efficace (si vous cherchez plus d’infos, vous pouvez lire mes deux articles sur la marque ici et ) et un prix très abordable (entre 5 et 9€ !).

Pour Nöel, ils ont imaginé des trousses avec l’ensemble de la gamme. Si les petits prix m’ont tout de suite convaincue (24€ l’ensemble, c’est juste incroyable), le fait que ces trousses soient fabriquées en France par des travailleurs handicapés ont fini de me convaincre ! Chaque trousse contient une eau micellaire, une crème et une huile ainsi que des cotons (dans la gamme vivre ses 30 ans, il y a le masque également). 003

L’apéro avait lieux chez Puretc. Pour celles qui me suivent sur Twitter, vous connaissez mon amour pour eux : des produits frais et de saison, des menus végétariens, pas de gaspillage grâce à des bocaux consignés si vous décidez de prendre les plats à emporter,… Pour moi qui travaille en ville, je suis ravie : à la place des traditionnelles sandwichs, pâtes ou autres je trouve ENFIN des plats sans viandes ! Pour le moment, ils ne sont que sur Strasbourg (Grand Rue et Place Saint Etienne) mais je croise les doigts pour qu’ils se développent !

pur-etc-1_0

 

Et l’eau micellaire et la crème ont rejoins ma salle de bain ! Si vous êtes intéressées, sachez que les systèmes U font des promos sur la marque en ce moment (eaux micellaires à 4.5€ et crèmes à 7€).003